Angoisse face au déconfinement : comment se calmer ? Dans une période aussi spécifique que celle actuelle, nos angoisses peuvent en effet partir à la hausse ! Nous n’avons pas toujours les clés pour comprendre, alors nos inquiétudes augmentent proportionnellement à notre niveau d’incertitude.

Si votre angoisse est partie à la hausse, elle peut pourtant s’apaiser si vous agissez. En ramener un côté rationnel à votre vision actuelle, vous pourrez ainsi sortir des craintes irrationnelles. Parfois, de petites choses ont plus d’impact que de grandes choses ! Découvrez ainsi comment calmer votre angoisse présente.

Angoisse face au virus : comment se calmer

Comment calmer ses angoisses face au déconfinement ? Et à ce virus que l’on ne peut voir, mais dont on entend beaucoup trop parler… Nos angoisses vont souvent à la hausse, dans cette période pleine d’incertitude. Il est alors nécessaire de se recentrer et de trouver les moyens de les canaliser.

angoisse-comment-se-calmer

Bien que la période dans laquelle nous vivons soit spécifique, toutes nos bonnes habitudes ne doivent pas toute changer ! Si vous aussi, l’incertitude vous angoisse, vous êtes au bon endroit : découvrez juste ici les 6 clés qui vont vous aider à calmer vos angoisses.

1 – Prenez une grande inspiration

La première clé qui va vous aider à calmer votre angoisse, est de poser tout ce que vous êtes en train de faire et prendre une grande inspiration. Pourquoi ? Et bien, parce que vous gardez vos angoisses pour vous depuis trop longtemps.

Respirez un bon coup, prenez le temps d’inspirer et d’expirer : tout va bien. Relâchez cette pression que vous ressentez depuis plusieurs semaines, et enlever ce poids sur vos épaules. Parfois, il faut aussi prendre le temps de se comprendre. Ce n’est pas tous les jours qu’ :

  • Il y a des épidémies dans le monde
  • On parle de ça non stop aux infos
  • Beaucoup de personnes sont en panique
  • On se noie dans un océan d’informations

Parfois, il faut aussi prendre le temps de respirer, et ce se dire ok, peut-être qu’il faut aussi que je me recentre sur moi. Ajouter des méthodes de relaxation à son quotidien, cela n’a jamais fait de mal à personne ! Prenez vos meilleures méthodes, et appliquez-les !

Planifiez un petit temps pour vous dans votre journée : même si elle a été remplie d’angoisses ! 10 ou 15 minutes pour se relaxer pourraient être le moment le plus important de votre journée. Comment calmer ses angoisses sans agir ? Essayez un peu la :

  • Méditation guidée ou autonome
  • Respiration abdominale à l’aide d’un tuto
  • Méthode de respiration en carré
  • Ecoute de musique relaxante
  • Hypnose à l’aide de vidéos YouTube

Beaucoup de méthodes existent, et vous pouvez en prendre avantage. Ce n’est pas parce que le monde va mal que vous devez vous laisser tomber ! Installez encore plus de routines apaisantes que vous ne le faisiez auparavant.

Et si vous ne le faisiez pas auparavant, c’est le moment de s’y mettre ! Ce n’est pas trop tard, vous pouvez commencer dès aujourd’hui à mieux respirer, à plus méditer et à vous apaiser.

2 – Remarquez que tout va bien

La deuxième clé qui va vous aider à calmer votre angoisse, est de regagnez en perspective sur votre vie actuelle et voir ce qui va bien. Pourquoi ? Et bien, parce que vos angoisses essayeront de vous faire noir tout l’inverse ! C’est comme un vision tunnel : on ne voit que l’angoisse.

Pourtant, comme il existe une vision pessimiste, il existe aussi une vision optimiste. On peut aussi choisir de voir le verre à moitié vide ou à moitié plein. Les angoisses sont effectivement des moments difficiles, qui nous :

  • Ancrent sur ce qui ne va pas
  • Font nous concentrer sur le négatif de nos vies
  • Font remarquer les raisons de s’inquiéter
  • Ancrent dans un état particulier

L’angoisse nous fait perdre la vision ce qui est réellement important : vous. Votre proches. Les personnes qui comptent pour vous. Et votre santé. Il y a plus de choses positives dans votre vie actuelle, que ce que vous pensez. Mais il est difficile de le voir en cette période, je le comprends !

Il y aura toujours des choses qui vont, même lorsque vous aurez l’impression que tout tombe en lambeau. Vous êtes en bonne santé. Vous avez des personnes autour de vous. Ces personnes sont également en bonne santé. Ne laissez pas la…

  • Peur d’un futur différent
  • Inquiétudes face à des choses probables
  • Anticipation d’éléments non arrivés
  • Crainte de voir le virus vous atteindre
  • Peur pour vos proches

… Vous empêcher de voir toutes les belles choses qui existent aussi. Je sais que cette période est particulière et que les angoisses peuvent arriver. Mais ne laissez pas cette peur décider pour vous de la totalité de votre vie.

Si vous voulez apprécier votre vie, appréciez-la ! Sortez de cet ancrage négative entretenu par les médias et concentrez-vous sur vous. Vous êtes en vie et en bonne santé, votre famille aussi, alors tout va bien ça je peux vous le garantir.

3 – Prenez de la distance

La troisième clé qui va vous aider à calmer votre angoisse, est de prendre de la distance sur l’état de la situation actuelle. Pourquoi ? Et bien, parce que être angoissé, c’est être beaucoup trop immergé dans une situation angoissante. Il faut prendre de la distance !

C’est cette « vision tunnel » qui vous fait voir chaque détail angoissant de la situation : le risque, le virus, les inquiétudes pour nous, pour nos proches, etc… Mais si l’on prend de la distance, on apprend à se centrer plus sur les :

  • Faites objectifs
  • Eléments observables
  • Chiffres réalistes
  • Observations dans la réalité

En se centrant sur des faits, on sort des inquiétudes futures pour s’ancrer dans la réalité présente. Cela permet aussi de prendre de la distance sur nos peurs, qui parfois, manquent de rationalité.

Je l’ai vécu, c’est pour cela que je vous en parle également ! Mes angoisses aussi n’étaient pas rationnelles, il y a quelques années. J’ai dû apprendre à les dépasser avec le temps, mais cela n’a pas été facile. Si vous voulez suivre mes pas…

  • Prenez de la distance sur cette situation
  • Stoppez ce flux d’informations constantes
  • Concentrez-vous sur vous et vos proches
  • Regardez les faits objectifs
  • Prenez le temps qu’il vous faudra

Dépasser vos angoisses ne sera fera pas en un claquement de doigts ! Alors faites preuve de patience et donnez-vous le temps dont vous aurez besoin. Et puis chaque personne est différente.

Certaines personnes avancent vite, alors que d’autres personnes avancent plus lentement. C’est la vie ! L’égalité n’existe pas en terme d’anxiété. Faites juste de votre mieux chaque jour, comme vous pouvez et avec ce que vous avez.

4 – Voyez ce que vous pouvez faire

La quatrième clé qui va vous aider à calmer votre angoisse, est de rechercher ce que vous pouvez faire dans cette situation. Et oui, plus vous regarderez du côté des solutions, et plus vous en trouverez. La raison de nos angoisses peut être résolue.

Si vous angoissez par rapport au risque par exemple, vous pouvez vous demander ce que vous pouvez faire pour réduire ce risque. Comment mieux vous protéger des menaces potentielles. Il y a aura toujours, peu importe les situations, des :

  • Actions différentes que vous pourriez faire
  • Solutions que vous pourriez mettre en place
  • Comportements que vous pourriez adopter
  • Pensées que vous pourriez modifier

Parfois, c’est même encore plus simple : c’est la façon de voir la situation qui doit être modifié. Voir la situation comme une opportunité et non comme un obstacle nous fera ainsi totalement changer de point de vue.

Qu’est-ce que vous pouvez faire aujourd’hui pour améliorer votre situation ? Pour mieux faire face à ce contexte si spécifique ? Se poser les bonnes questions vous permettra également de trouver de bonnes réponses. Laissez tomber ce que vous ne pouvez pas maîtriser comme :

  • Ce qui passe en boucle à la télévision
  • Les réactions des personnes alentours
  • Les peurs de vos proches et entourage
  • Comment le virus évolue ou non
  • Les points de vue divergents des personnes

Laissez tout cela de côté et concentrez-vous exclusivement sur ce que vous pouvez maîtriser, c’est-à-dire vous. Vous pouvez décider de vos actions, de vos comportements, mais surtout de vos pensées, même si cela est parfois compliqué.

Ce pouvoir-là est entre vos mains, alors faites-en bon usage… Même dans une période aussi spécifique, vous pouvez toujours porter votre attention sur les possibilités, les marges de manœuvre qu’il vous reste.

5 – Prenez soin de votre santé

La cinquième clé qui va vous aider à calmer votre angoisse, est de prendre soin de votre santé physique d’autant plus. Et oui, pas question de se laisser aller ! Si votre moral est peut-être bas, ce n’est pas pourtant que votre santé doit suivre le même chemin.

C’est souvent dans les périodes les plus difficiles que l’on se rend compte de l’importance de la santé. On se dit qu’on aurait aimé en prendre soin, qu’on aurait aimé agir avant, qu’on aurait pu éviter certaines erreurs… Faites plutôt parti des personnes qui :

  • Prennent soin de leur santé au quotidien
  • Apprennent à mieux manger et plus sainement
  • Font du sport et l’intègrent dans leur routine
  • Gardent un environnement propre et sain
  • Font attention aux choix concernant leur santé

Ce sont de petites choses, qui pourtant feront la différence. Dans les moments d’épidémies ou de risque centré sur la santé, il est d’autant plus temps de se mettre au travail ! Mieux vaut que jamais. Mais mieux vaut tôt que tard.

Mettez votre santé en premier sur l’échelle de vos priorités, et si vous n’avez pas encore d’échelle de priorité, c’est le moment ! Tout ce qui compte pour vous devrait être sur cette liste : dans l’ordre que vous le souhaitez. Cela pourrait ainsi ressembler à ça :

  1. Votre santé et celle de vos proches
  2. Votre famille et le bien-être de votre entourage
  3. Les amis que vous avez et leur bonheur
  4. Votre évolution personnelle et vos objectifs (etc.)

Élaborez l’échelle que vous souhaitez, selon vos priorités. Peut-être que vous déplacerez « votre évolution et objectifs » vers une position plus haute, ou « votre famille » vers une position plus haute, selon votre expérience particulière.

Cependant, n’oubliez jamais de bien prendre soin de votre santé, qui est selon moi la pierre angulaire de tout ! Sans santé physique, pas de santé mentale : si vous souffrez d’anxiété, cela sera un point important également.

6 – N’oubliez pas votre santé mentale

La cinquième clé qui va vous aider à calmer votre angoisse, est de ne pas non plus oublier votre santé mentale. Et oui, si vous avez pensé à votre santé physique, il ne faut pas pour autant oublier votre santé mentale ! Elle est également vitale.

D’autant plus dans des périodes aussi angoissantes que les virus et épidémies. Vous aurez besoin de prêter attention à votre santé mentale pour ne pas sombrer dans l’angoisse et les émotions négatives. Prêtez plus attention à votre :

  • Moral durant cette période bon ou mauvais
  • Motivation et ses modulations dans vos objectifs
  • Etat d’esprit global face à la situation
  • Angoisses diverses depuis l’apparition du virus

Nous sommes parfois tentés de nous laisser aller, et de complètement oublier le sens de l’expression « prendre soin de soi« . Pourtant, prendre soin de soi est vital si l’on veut protéger sa santé mentale et ne pas avoir de dommages.

Prendre soin de soi, c’est aussi faire preuve d’un égoïsme sain : vous prenez simplement quelques minutes pour vous recentrer sur vous et votre bien-être. Il suffit pourtant de très petites choses, que vous pouvez installer dans votre routine quotidienne :

  • Ecrire de ce que vous ressentez
  • Lire un livre que vous appréciez
  • Ecouter une musique que vous aimez
  • Prendre un bain parfumé
  • Diffuser des huiles essentielles

Pas besoin de faire compliqué ! De petits moments privilégiés peuvent aussi être l’opportunité de se ressourcer. Quand est-ce que vous avez réellement pris soin de vous pour la dernière fois ? Je sais que cette période s’y prête peu, mais quand était la dernière fois ?

Cela devient d’autant plus important si vous vivez beaucoup d’angoisse : l’énergie que vous perdrez devra être retrouvée. Alors prenez bien soin de vous et rappelez-vous que cette période n’est que temporaire… Courage !


Bien à vous, Ambre.

Pour vous aider d’autant plus, voici un guide offert qui va vous permettre de diviser votre anxiété par 2 dès aujourd’hui, juste ici.