Vous arrive-t’il d’avoir du mal à bien dormir à cause d’anxiété ?

Il est très fréquent que les personnes atteintes de troubles anxieux aient du mal à dormir.

Le manque de sommeil affecte alors les émotions et aggrave l’anxiété que nous ressentons. C’est pour cela qu’il est important de trouver les moyens de mieux dormir.

Dans cet article, vous allez découvrir le lien entre sommeil et anxiété, et apprendre 6 astuces pour améliorer votre sommeil et enfin dormir sur vos deux oreilles.

Alors… prêt(e)s à découvrir ces astuces ?

Anxiété et sommeil : bien dormir

Il existe un lien indéniable entre anxiété et sommeil.

Quand l’anxiété se fait trop forte, nous pouvons avoir des difficultés à dormir. A l’inverse quand il nous arrive de manquer de sommeil, l’anxiété peut augmenter et s’aggraver. Les deux très fortement liés.

Manquer de sommeil se traduit en différents effets sur le mental. Parmi eux, le manque de sommeil :

  • Affecte l’humeur.
  • Contribue à l’irritabilité.
  • Aggrave les niveaux d’anxiété.
  • Peut conduire à une dépression.

Heureusement pour vous, quand l’anxiété s’améliore, le sommeil a aussi tendance à s’améliorer ! Il est ainsi important d’agir pour réduire votre anxiété et ainsi améliorer votre sommeil si elle en est la cause.

Avoir assez de sommeil se traduit en divers effets positifs sur le mental. Parmi eux, avoir assez de sommeil :

  • Booste l’énergie.
  • Améliore l’humeur.
  • Contribue à diminuer l’anxiété.
  • Fait accéder à de meilleures ressources.
  • Aide à mieux réfléchir.
  • Améliore la concentration.

Un bon sommeil est donc nécessaire pour qui veut diminuer son anxiété. Dormir assez vous permettra d’accéder aux meilleures ressources pour agir sur votre anxiété.

Si vous vivez du stress ou un sentiment d’anxiété dans votre vie, il est très probable que cela vous cause des difficultés à vous endormir, autant que cela peut ne pas en causer.

Les inquiétudes que l’on a à propos de :

  • Notre vie.
  • Les problèmes que vous pouvons avoir.
  • Les événements proches à venir,
  • Ou situations stressantes à aborder.

Ces inquiétudes peuvent empêcher votre esprit de se reposer, car vos pensées partent dans tous les sens ! Et le manque d’un sommeil de qualité peut vous rendre plus à cran le jour suivant. Un cycle qui continue parfois sans fin !

Il est nécessaire d’interrompre ce cycle pour apprendre à mieux dormir, et ne plus laisser l’anxiété dicter votre sommeil.

Pour cela, 6 astuces pour vous aider à mieux dormir.

1 – Faire de l’exercice pour bien dormir.

La première astuce pour mieux dormir malgré l’anxiété est de faire de l’exercice.

En effet, il est important de faire du sport régulièrement pour diminuer ses niveaux d’anxiété.

Les personnes qui pratiquent une activité physique régulière et suffisante tendent à avoir un meilleur sommeil que les autres. Même pour traiter ce qu’on appelle « l’insomnie chronique », le sport est un allié indispensable.

Faire de l’exercice vous permettra de :

  • Réduire vos niveaux d’anxiété.
  • Faciliter votre sommeil.
  • Améliorer votre santé.
  • Diminuer le phénomène d’insomnie.
  • Réguler votre cycle d’endormissement.
  • Réduire l’apnée du sommeil.

Vous comprenez donc que le sport est un allié dont vous ne pouvez pas vous passer ! Du moins si vous souhaitez améliorer votre sommeil et mieux dormir, même en étant anxieux(se).

Deux options restent idéales pour la pratique sportive :

  • Séance de sport le matin.
  • Ou Séance de sport l’après-midi.

Une séance de sport le matin est idéale ! Une séance l’après-midi est une option d’autant plus efficace.

Pensez à éviter d’effectuer une séance trop proche de votre heure de sommeil. Cela vous permettra de mieux dormir le soir, et non rester éveillé dû au contre-coup de l’activité.

2 – Modifier son environnement.

La deuxième astuce pour mieux dormir malgré l’anxiété est de modifier votre environnement.

En effet, certains éléments peuvent vous participer à vous rendre le sommeil difficile, tandis que d’autres peuvent vous y aider.

anxiete-bien-dormir

Modifier votre environnement vous permettra de :

  • Réduire les nuisibles à votre sommeil.
  • Améliorer votre qualité de sommeil.
  • Diminuer vos insomnies,
  • Et interruptions de sommeil.
  • Mieux vous préparer au sommeil.

Il est indispensable de modifier son environnement pour modifier n’importe quel aspect de sa vie. Or, l’espace de nuit dans lequel on vit a des éléments qu’il faut parfois modifier.

Les 3 plus grands éléments à modifier et améliorer sont la :

  • Température de la pièce.
  • Luminosité de la pièce.
  • Sonorité du lieu.

1 – La température du lieu : pourquoi ?

Et oui ! La température du lieu dans lequel vous allez dormir impacte votre sommeil.

S’il fait trop chaud, vous aurez du mal à dormir. Pensez à ces nuits de canicule, qui nous laisse difficilement endormis ! C’est bel et bien la température qui nous impacte, bien plus que l’on ne le pense.

A l’inverse, s’il fait une température douce et agréable, vous aurez plus de chances de vous endormir. Pensez à ces nuits de printemps, où l’on laisse parfois sa fenêtre entrouverte ! Une température douce peut vous aider à vous endormir.

Évitez tout de même cela l’hiver ! 😉 Une température extérieure trop froide peut à l’inverse également compromettre votre sommeil.

2 – La luminosité de la pièce : pourquoi ?

Et oui ! La luminosité de la pièce dans laquelle vous aller dormir va elle aussi impacter votre sommeil.

Si votre chambre est éclairée comme à Versailles, votre cerveau lui-même ne comprendra pas s’il faut :

  • Rester totalement éveillé.
  • Ou s’endormir !

Cela compromettra votre sommeil. Une veilleuse peut vous aider à vous endormir en vous rassurer. Néanmoins, des lumières toutes allumées ne vous aideront sûrement pas !

Si votre chambre est sombre avec très peu de lumières, votre cerveau comprendra qu’il faut se diriger vers le sommeil. Et votre environnement sera plus propice à ce qu’il le fasse.

3 – La sonorité de la chambre : pourquoi ?

Et oui ! La sonorité de la pièce dans laquelle vous allez dormir va également impacter votre sommeil.

Si vous subissez du tapage nocturne ou entendez vos voisins ou des jeunes dehors faire la fête jusqu’à tard, il y a de grandes chances pour que cela :

  • Vous empêche de dormir.
  • Perturbe votre sommeil.
  • Vous rende irritable,
  • Et plus anxieux le jour d’après.

Au contraire, si vous restez dans un environnement calme et sans bruit, ou seulement un bruit de fond (comme le ventilateur, le vent, etc.), alors vous vous endormirez beaucoup plus aisément.

Veillez à garder votre chambre, ou l’endroit où vous dormez à une température fraîche, garder l’espace sombre, et conserver un espace calme. Sans distractions, comme par exemple la télévision, un ordinateur ou un téléphone.

Plus votre chambre sera sombre, calme, et fraîche, et plus vous aurez de chances de calmer vos émotions et réussir à dormir.

Aussi, prendre une douche ou un bain peut vous aider à diminuer votre température corporelle avant d’aller dormir, et ainsi vous endormir plus facilement.

Comme cela vous améliorerez déjà votre qualité de sommeil. Même en étant anxieux.

3 – Essayer la relaxation.

La troisième astuce pour mieux dormir malgré l’anxiété est d’essayer la relaxation.

En effet, apprendre la relaxation vous permettra de laisser vos pensées de côté pour enfin dormir.

Parfois, ce qui empêche de dormir est aussi lié aux activités que vous avez fait avant d’aller dormir, et qui ont réveillé votre anxiété.

Peut-être avez-vous :

  • Regardé les journaux d’information catastrophes.
  • Étudié vos fiches d’impôts.
  • Parlé de problèmes financiers avec d’aller dormir.
  • Abordé un événement anxiogène à venir.
  • Été sur les réseaux sociaux.

Certaines choses que l’on fait peuvent nous créer de l’anxiété, alors même que nous devons aller nous coucher.

Ce que je vous conseille, c’est d’éviter les activités qui vous créent du stress avant d’aller dormir. Elles créent un état de tension qui empêche justement la relaxation et compromettent ainsi le sommeil.

Ce n’est qu’après avoir effectué cela, que vous pourrez penser à comment vous relaxer et vous préparer au sommeil.

Il existe de nombreuses techniques permettant de calmer vos pensées durant la journée et améliorer votre sommeil.

Parmi elles, les techniques comme la :

  • Méditation.
  • Yoga.
  • Exercices de respiration.
  • Marches dans la nature.

Si vous utilisez des techniques pour calmer vos pensées et émotions durant la journée, vous aurez moins de mal à créer un état de relaxation le soir.

Essayez ces diverses techniques et voyez celles qui vous conviennent le mieux : cela vous permettra de mieux dormir.

4 – Limiter alcool et caféine.

La quatrième astuce pour mieux dormir malgré l’anxiété est de limiter sa consommation d’alcool et de caféine.

En effet, certaines boissons prises trop tard peuvent empêcher de dormir à causes de leurs composants. Tout en augmentant l’anxiété.

C’est le cas des boissons comme le:

  • Thé.
  • Café.
  • Alcool.
  • Boissons énergisantes.
  • Toute boisson sucrée.

Boire trop de café ou de thé, ou en consommer trop tard dans la journée, peut augmenter l’anxiété tout en empêchant le sommeil.

Aussi, consommer de l’alcool près de l’heure de coucher peut augmenter votre rythme cardiaque et vous garder éveillé.

Et puis, la caféine s’avère extrêmement dangereuse pour :

  • Les personnes anxieuses.
  • Et surtout celles atteintes d’attaques de panique.

En effet, déjà, la caféine peut prendre jusqu’à 8 heures pour que son effet soit arrêté. De plus, les personnes souffrant d’attaques de panique sont souvent hypersensibles à la caféine. Un élément à totalement éviter donc dans certains cas, et ne pas consommer.

Essayez de boire beaucoup d’eau au cours de la journée et d’éviter ce s consommations trop tard ou en trop grande quantité. Votre sommeil (et votre santé au passage) vous ne remercieront !

Trouvez le juste milieu entre moduler ces consommations, et/ou les arrêter dans certains cas.

5 – Limiter les écrans.

La cinquième astuce pour mieux dormir malgré l’anxiété est de limiter son usage des écrans le soir.

En effet, être trop sur les écrans avant d’aller dormir peut perturber votre sommeil et vous empêcher de dormir, tout en augmentant votre sensation d’anxiété.

Il est néfaste d’être trop sur les écrans, tels que :

  • Tablette,
  • Téléphone portable,
  • Ordinateur,
  • Télévision.

Tous nos appareils électroniques émettent de la lumière qui garde notre cerveau éveillé. Il est important de limiter leurs temps d’usage, surtout avant d’aller dormir. Une heure avant est le temps idéal pour vous permettre de mieux dormir.

Aussi, certaines de nos activités numériques peuvent nous créer de l’anxiété et sont à éviter le soir. Par exemple :

  • Regarder ses e-mails.
  • Travailler juste avant d’aller dormir.
  • Aller sur les réseaux sociaux.
  • Cliquer sur des notifications de chaîne d’infos.
  • Regarder la télévision.

Elles peuvent déclencher nos pensées anxieuses et rendre difficile le fait de calmer notre esprit.

Laissez les écrans de côté si vous souhaitez bien dormir en réduisant votre anxiété.

A la place, tentez de lire un livre ou écouter de la musique relaxante. Cela vous permettra de vous préparer au sommeil d’une meilleure façon.

6 – Ne pas forcer le sommeil.

La sixième astuce pour mieux dormir malgré l’anxiété est de ne pas forcer son sommeil.

En effet, rien de sert de vous forcer à dormir si vous n’y arrivez pas. Il vaut mieux adopter une autre stratégie et apprendre à créer un état de détente.

Il nous arrive tous parfois d’essayer de nous forcer à trouver le sommeil, alors même que nous n’y arrivons pas. Gérer la cause du problème (l’anxiété) est une meilleure option que de traiter le symptôme (le problème de sommeil).

Vous forcer à dormir ne fera que créer :

  • Plus de frustration,
  • D’anxiété,
  • D’émotions négatives.
  • Et ne vous aidera pas à vous endormir.

Ne restez pas dans votre lit si vous êtes réveillé !

Levez-vous, gardez les lumières basses et faites quelques chose pouvant vous aider à vous endormir.

  • Buvez une tisane relaxante,
  • Lisez un livre,
  • Faites des exercices de respiration.

Utiliser des méthodes pour vous amener au sommeil !

Et évitez encore et toujours les écrans: la lumière transmet de le message au cerveau que vous devez vous réveiller. N’oublions pas que c’est l’objectif inverse que nous voulons !

Si vous n’arrivez pas à endormir après 20 minutes (ou si vous vous réveillez dans la nuit et n’arrivez plus à vous rendormir), il est plus judicieux de sortir de votre lit pour faire autre chose. Jusqu’à vous sentir fatigué.

Plutôt que de vous forcer à dormir.

Essayer cette méthode la prochaine fois, plutôt que de vous tourner dans votre lit : elle pourrait marcher…. 😉


Finalement, il est possible de mieux dormir même si l’on vit de l’anxiété. Certains éléments nourrissent notre anxiété, tandis que d’autres nous empêchent d’avoir un bon sommeil.

Pour cela, il existe des solutions.

Faire de l’exercice. Modifier son environnement. Essayer la relaxation. Limiter alcool et caféine. Et écrans. Ne pas forcer son sommeil.

En les implémentant dans votre vie, vous réussirez à mieux dormir tout en réduisant votre anxiété !

Bien à vous,

Ambre.