L’anxiété se soigne-t’elle ? Nombreuses sont les questions que nous pouvons nous poser quant à nos troubles anxieux.

Les troubles anxieux laissent parfois peu d’indications sur les méthodes thérapeutiques à utiliser. Il peut nous arriver d’avoir des craintes sur la possibilité de s’en sortir et d’arriver à une amélioration.

Il existe tout de même des certitudes sur le fait que l’on peut soigner l’anxiété. Car même si ce trouble est complexe, il peut être maîtrisé.

Et c’est ce que nous allons voir aujourd’hui.

A la recherche d’un cure miracle ?

Commençons par le commencement : Les cures miracles n’existent malheureusement pas, bien que ce soit difficile à entendre. Il nous arrive pourtant bien souvent, et c’est humain, d’avoir tendance à les rechercher.

A rechercher des cures qui :

  • Soigneraient nos maux.
  • Réduiraient notre anxiété.
  • Produiraient un effet rapide,
  • Instantané et durable.
  • Enlèverait notre sentiment de peur.
  • Et ramènerait notre paix intérieure.

Et c’est humain ! Face à ce sentiment difficile qu’est l’anxiété, nous tentons de trouver des solutions pour nous en sortir. Le seul moyen d’en trouver est d’en chercher, et c’est un esprit centré sur la :

  • Recherche de solutions,
  • De meilleures alternatives.
  • Résolution de problèmes.
  • Mise en avant des options possibles.

… qui vous aidera à avancer, et à trouver à terme, les bonnes solutions permettant de réduire l’anxiété sur le long terme. Adopter un état d’esprit de ce type vous aidera par ailleurs aussi à vous décentrer de votre problème.

Mais soyons tout de même clairs : Les cures miracles n’existent pas. Il existe toujours une contre-partie à ces solutions, et celles-ci sont souvent lourdes de conséquences. Je vous donne quelques exemples pour illustrer.

Exemple n°1 : Cure miracle pour maigrir sans sport.

Par exemple, si je souhaite maigrir maintenant, et cela sans faire aucun sport, les options qui me sont possibles sont drastiques, mais semblent miracles au premier abord :

  • Soit je fais enlever une partie de mon estomac. (pas top)
  • Soit j’ai recours aux opérations chirurgicales. (pas top non plus)

Et on me dit que cela va marcher ! Bon, ok. On oublie un peu les risques encourus. Déjà, une dépense d’argent conséquente, pour des opérations lourdes. Se faire opérer comporte des risques, et nous risquons notre vie sur le billard, tout cela pour une solution dite « miracle ».

Sans oublier les suites opératoires, la convalescence, les douleurs, et le fait que vous pouvez reprendre tout le poids perdu, vu que vous ne changez rien dans votre vie ou alimentation.

Ce n’est pas sans contre-partie au contraire ! Et cela ne fonctionnera pas sur le long terme.

Exemple n°2 : Cure miracle pour rajeunir à tout âge.

Autre exemple, disons que je souhaites rajeunir maintenant, sans n’avoir jamais pris soin de ma peau ni de ma santé auparavant, les options qui me sont possibles sont limitées, mais semblent elles-aussi miracles :

  • Soit je prends des médicaments chimiques pour modifier ma peau.
  • Soit je fais des injections « esthétiques » pour l’améliorer.

Deux options qui ne me ravissent évidemment pas… Mais bon. Voyons tout de même. Des risques réels existent pour ces deux solutions.

Les médicaments violents faits pour modifier la teinte de votre peau par exemple, ou sa qualité, sont dangereux et peuvent ruiner votre vie (et votre santé).

Les injections, quant à elles, peuvent créer des allergies et autres troubles et vous créer un visage déformé si cela ne se passe pas bien. Ce n’est pas sans contre partie là non plus, et il faut aussi le noter.

Exemple n°3 : Cure miracle pour se débarrasser de l’anxiété instantanément.

Dernier exemple, et celui nous concernant le plus. Disons que je souhaite stopper mon anxiété maintenant, et cela sans faire de suivi ni de travail sur moi-même, et ne plus ressentir cette émotion. Les options possibles sont drastiques :

  • Soit je prends des antidépresseurs pour ne rien ressentir. (à éviter)
  • Soit je me mets à boire, à fumer, et à prendre des substances illicites pour échapper à mes peurs. (pas mieux non plus)

Pas les meilleurs choix, quand on y réfléchit… Et pourtant, de nombreuses personnes les considèrent comme des solutions miracles, alors qu’elles ne règlent pas le vrai problème.

Les antidépresseurs peuvent vous rendre comme des légumes sans émotions, et augmenter vos pensées suicidaires, tandis que le fait de boire, fumer, et se droguer met en danger votre santé. Et peut créer des pathologies graves, voire même conduire à la mort s’ils sont pris en trop grande quantité.

Les solutions de ce type ne sont donc pas miracles, elles ont tous des vices cachés, et je voulais que vous en soyez conscients ! 😉

Les cures miracles n’existent pas ! Il faut donc trouver un moyen de réellement soigner notre anxiété pour s’en débarrasser, sans utiliser de solutions avec contre-parties douteuses.

Est-ce que l’anxiété se soigne ?

L’anxiété est un trouble parfois complexe, difficile à cerner. Ses solutions proposées sont diverses, et vont dans toutes les directions possibles, allant des :

  • Thérapies analytiques.
  • Thérapies comportementales.
  • Méthodes alternatives.
  • Apprentissage de la relaxation.
  • Pratique sportive régulière. Etc…

Mille et unes méthodes existent, néanmoins la question est de savoir laquelle fonctionne. Et réussit à soigner l’anxiété pour de vrai. Cela est en effet une autre histoire ! Car il y a toujours à prendre et à laisser dans chacune.

anxiete-se-soigne

D’autant plus que leur efficacité dépend aussi des personnes auxquelles elles s’appliquent, et du fait que ces méthodes leur conviennent, ou non.

Est-ce que l’anxiété se soigne donc ? La réponse est… Oui. Mais un oui à relativiser, car oui elle se soigne, mais de façon partielle, différente de celle que vous pensez, et cela pour plusieurs raisons :

  1. Il y aura toujours un « reste » dans votre vie.
  2. Vous ressentirez toujours de la peur.
  3. L’anxiété ne peut pas être supprimée.
  4. C’est votre façon de la réguler qui aura changé.

Soigner un trouble anxieux est possible, seulement il vous faudra changer de perception sur ces différents éléments.

1 – Il y aura toujours un « reste » dans votre vie.

Penser que toute trace de trouble anxieux disparaîtra de votre vie est illusoire, car il faudra toujours porter attention à son évolution.

Les périodes de la vie peuvent receler de nombreux obstacles, il vous faudra vérifier la gestion de votre anxiété et travailler à stabiliser vos émotions.

Vaincre l’anxiété est un travail sur le long-terme, non une chose que l’on fait une fois, cela demande que vous restiez attentifs à l’évolution de votre anxiété pour la recadrer lorsque cela est nécessaire.

2 – Vous ressentirez toujours de la peur.

Penser que la peur et l’appréhension ne reviendront pas est illusoire, car c’est une émotion naturelle chez l’être humain.

La peur permet d’être prêt à réagir au danger et est une réaction primaire. Elle ne partira pas pour ne jamais revenir.

Vous aurez peur des fois, mais beaucoup moins qu’auparavant. Et vous saurez utiliser cette peur comme tremplin vers le courage, plutôt qu’un frein à votre bonheur.

On ne peut pas se débarrasser d’une émotion naturelle. Elle vous sert aussi à survivre en tant qu’être humain.

3 – L’anxiété ne peut pas être supprimée.

Le sentiment d’anxiété ne peut pas être supprimer complètement, comme un enregistrement auquel on coupe le son à votre guise.

C’est un son certes, qui peut diminuer de plus en plus pour ne plus vous gêner. Il peut même vous servir pour mieux performer si vous le transformez en énergie.

Mais ce n’est pas un sentiment que vous pouvez éteindre ou supprimer. Essayez plutôt de vous en servir à votre avantage, plutôt que d’essayer de le mettre de côté, vous perdrez sinon une source d’énergie réelle pour vos objectifs.

4 – C’est votre façon de la réguler qui aura changé.

Au-delà de vos niveaux de peur, d’anxiété, ce qui changera sera votre façon de réguler vos émotions, votre façon de les gérer.

Soigner son anxiété, c’est aussi et surtout apprendre à maîtriser ses émotions, et faire qu’elles ne deviennent pas totalement anarchiques. Et qu’elles ne bloquent pas les actions que vous souhaitez mener.

Une attention de tous les instants parfois, mais qui sera grandement améliorée par le fait que vous aurez appris à la moduler de vous-même.

Si l’anxiété ne se soigne que « partiellement », elle se soigne néanmoins. Et il y a des choses que vous pouvez faire pour soigner votre anxiété et la moduler au jour le jour. Voici 4 conseils.

1 – Construire une vie stable.

Le premier conseil pour que votre anxiété se soigne est de construire une vie stable grâce à une bonne hygiène de vie.

En effet, certains éléments de notre vie influent bien plus sur votre anxiété que nous le pensons. Notre environnement impacte nos émotions, notamment notre mode de vie. Parmi ces éléments, il y a le :

Tous ces éléments vont influer sur vos émotions et créer, ou non, plus d’anxiété dans votre vie. Il ne tient qu’à vous d’en prendre conscience, pour ensuite produire les changements adéquats.

Améliorez votre sommeil, que ce soit sa qualité, sa durée, soignez sa préparation. Essayez d’éteindre vos écrans digitaux plus tôt, d’éviter les sujets conflictuels abordés le soir, et de vous assurer un sommeil plus paisible.

Adoptez une meilleure alimentation, faites attention à vos apports en légumes, limitez vos apports en glucides et sucres, ne prenez si trop de protéines, ni trop de boissons contenant de caféine, surveillez vos repas.

Pratiquez une activité physique régulière, même si ce n’est que progressif au début, bouger durant la journée, habituez-vous à fournir de petits efforts mais des efforts réguliers pour améliorer votre santé.

Tous ces éléments-là contribueront à réduire votre anxiété et la soigner progressivement, alors ne faites surtout pas l’impasse là-dessus !

2 – Recadrer ses inquiétudes.

Le deuxième conseil pour que votre anxiété se soigne est de recadrer vos inquiétudes, planifier un temps spécifique pour elles.

En effet, certains docteurs recommandent de planifier un moment dans la journée, par exemple 30 minutes à la fin de votre journée, pour tout simplement :

  • Vous « inquiéter ».
  • Réfléchir et penser.
  • Solutionner vos problèmes.
  • Analyser votre vie et votre situation.
  • Conclure sur votre journée.

Planifier un moment dédié à cela dans votre journée, vous permettra aussi d’avoir moins d’inquiétudes dans la journée. Car vous saurez que vous le solutionnerez plus tard, dans un temps dédié.

Pendant ces 30 minutes, identifiez ce qui vous inquiète, les problèmes que vous avez, et ce que vous pouvez faire pour les arranger. Ayez une session de ce type à la même heure chaque jour, par exemple le soir.

Concentrez-vous sur ce qui vous pose problème réellement, et la recherche de solutions à ce sujet, et non ce qui pourrait ou ne pourrait pas arriver comme situation hypothétique.

Cela vous permettra de recadrer vos pensées et d’apprendre à vous centrer sur les solutions, et ainsi avancer vers la baisse de votre anxiété.

3 – Repérer ses déclencheurs.

Le troisième conseil pour que votre anxiété se soigne est de repérer vos déclencheurs, les choses qui réveillent en vous de l’anxiété.

En effet, on ne peut pas solutionner un trouble que l’on ne comprend pas ! Or repérer les déclencheurs de votre anxiété vous aidera à voir plus clair sur comment les désactiver.

Réfléchissez aux :

  • Endroits particuliers (lieux publics, serrés, etc…)
  • Moments de la journée (matin, soir, etc…)
  • Personnes qui vous entourent (inconnus, personnes toxiques, etc…)

Et essayez d’extraire les propriétés principales des éléments créant votre anxiété. Pour ensuite décider d’une stratégie sur comment les gérer, ou temporairement les éviter.

Identifiez simplement les causes de votre anxiété. Cela vous aidera d’autant plus à prendre du recul sur les situations lorsque vous les repérerez dans la vraie vie, et remettre les choses en perspective.

Les prochaines fois, vous serez mieux préparés aux situations, et à comment elles vous affecteront. C’est une étape importante pour qui veut soigner tout type de trouble anxieux.

4 – Visualiser et « scanner ».

Le quatrième conseil pour que votre anxiété se soigne est de travailler sur la visualisation et le scan du corps, deux méthodes qui ont fait leurs preuves.

En effet, pour soigner l’anxiété il faut apprendre à la maîtriser, et cela se fait par l’emploi de différentes méthodes qui vous aideront à la réguler. Dont le fait de :

  • Visualiser une situation positive et apaisante.
  • Scanner son corps mentalement pour en prendre conscience.

Deux méthodes qui peuvent vous aider à modifier la tournure que prennent vos émotions et reprendre un contrôle conscient sur elles.

Visualisez une situation positive, autre que celles que vous vivez actuellement. Ajoutez-y des couleurs, des émotions, utilisez vos sens pour l’enrichir à travers des sons, des images, des odeurs, et imaginez-vous dans un lieu où l’anxiété n’existerait pas.

Scannez ensuite votre corps des pieds à la tête mentalement. Repérez les tensions qui s’y trouvent, aux épaules, à la nuque, repérez les endroits détendus comme les bras, le visage. Notez vos différentes sensations et prenez-en conscience pour devenir présents, et non emportés par votre brouillard anxieux.

Des techniques à pratiquer sans modération ! Et qui vous aideront à réduire votre anxiété d’une façon simple et applicable par tous. 😉


Finalement, il est possible de comprendre si l’anxiété se soigne. Si la réponse est moins binaire que l’on ne le croît, l’anxiété est un trouble complexe que l’on peut cependant apprendre à maîtriser.

Construire un mode de vie stable. Recadrer ses moments d’inquiétudes. Repérer ses déclencheurs. Visualiser et scanner pour apaiser l’anxiété.

Voici des solutions pouvant vous aider à mieux la maîtriser.

Bien à vous,

Ambre.