Comment arrêter les pensées négatives ? Est-ce même possible ? On rêve tous d’une baguette magique pour stopper nos pensées négatives !

La question reste cependant, est-ce possible ? Il existe des méthodes pour réduire l’impact de ses pensées négatives, découvrez justement ici :

  • Pourquoi vous avez des pensées négatives
  • Les 4 types de pensées négatives
  • Comment les arrêter rapidement

Comment arrêter les pensées négatives

Et s’il existait un moyen de stopper ses pensées négatives ? Toutes ces croyances limitantes qui nous impactent et nous bloquent au quotidien ?

Quand on souffre de troubles anxieux, il est très fréquent de rencontrer ce type de pensées. L’anxiété vient de la peur, qui se nourrit d’ailleurs d’elles !

Autant vous dire qu’il n’est pas simple de se débarrasser de celles-ci, quand l’anxiété et l’angoisse soutiennent son existence et l’amplifient.

Pas facile d’avoir un trouble anxieux ! Et croyez-moi j’en sais quelque chose. Au lieu de résister ces pensées, il est important d’abord de les comprendre.

Nos pensées négatives sont des lions à apprivoiser. Il faut d’abord les observer, les comprendre patiemment, pour ensuite les dompter.

Pas la peine de faire les choses dans le mauvais ordre, et oui ! Découvrez donc les 4 types de pensées négatives qui ont tendance à se manifester.

1 – Pensées intrusives

Les pensées intrusives sont ces pensées qui arrivent sans prévenir. Elles se comportent comme des intrus, que l’on n’a évidemment pas invité !

Autant vous dire qu’elles ne sont pas simples à gérer. Elles portent souvent sur des sujets difficiles pour nous, des sujets que l’on souhaite éviter.

D’où le terme de « pensées intrusives » qui fait référence à cette intrusion de pensées non voulues. Mais il ne faut pas essayer de s’en débarrasser !

Plus vous essayerez de les faire partir, et plus elles resteront. Il faut d’abord les comprendre pour ensuite les canaliser. Et oui, c’est du boulot !

Ce sont vos peurs les plus lourdes qui activent le plus les pensées parasites. Ne vous inquiétez pas, vous apprendrez comment les gérer dans cet article.

2 – Pensées automatiques

Les pensées automatiques sont ces pensées qui surviennent automatiquement. Sans crier gare, elles sont en fait juste là !

Elles échappent un peu à notre contrôle d’une certaine façon ! Ce qui n’est évidemment pas facile, car nous souhaitons les maîtriser.

Quand on souffre d’anxiété sociale par exemple, ces pensées sont très présentes. Il suffit d’un déclencheur pour les activer en cascade.

comment-arreter-pensees-negatives

Les pensées négatives se déclenchent alors sur des sujets divers : le regard des autres, leur observation, nos propres sentiments sur le moment, etc…

Il faut absolument les comprendre, si l’on veut enlever le pouvoir qu’elles ont sur nous. Et si l’on veut surtout, stopper ces cascades automatiques !

3 – Pensées limitantes

Les pensées limitantes sont ces croyances que l’on conserve sur le long-terme, qui pourtant nous bloquent et nous empêchent d’avancer.

Il n’est pas facile de changer ses croyances ! Elles sont tellement ancrées dans notre système que l’on peut être tenté de ne pas les questionner.

Par exemple, on peut croire que l’on n’est pas bon à un instrument. Ou on peut croire que l’on ne sera jamais doué à telle ou telle discipline.

En fait, on ne le sait pas vu qu’on ne l’a même pas essayé ! Il nous faudra, au fil du temps, nous débarrasser de ses pensées limitantes également, et oui.

Au départ, il y aura peut-être une petite résistance, mais au fil du temps tout changera. Et vous aurez des pensées beaucoup plus encourageantes.

4 – Pensées biaisées

Les pensées biaisées sont des pensées qui déforment la réalité. Souvent, il y a ce que nous voyons, ce que nous percevons, et la réalité objective.

Lors d’un même événement, quelqu’un verra une intervention positive, quand vous verrez peut-être une intervention malvenue et négative.

Tout est une question de perception. Et certaines de nos pensées sont en effet biaisées, déformées, c’est pour cela qu’elles nous affectent autant.

Ce sont elles qui nous donnent des émotions négatives comme la colère, la tristesse, la frustration ou encore la peur. Ils nous faudra les dépasser.

Maintenant que l’on a compris tout ça, il nous faut penser aux options possibles ! Découvrez justement les 5 moyens pour vous en débarrasser.

Moyen n°1 : Affirmer positivement

La première méthode pour arrêter ses pensées négatives, consiste à pratique les affirmations positives. Il faut combattre le négatif !

Si vos pensées se nourrissent du négatif, il faudra leur donner une autre nourriture pour les changer. Une source positive et de nature différente.

On ne pourra jamais combattre le négatif par encore plus de négatif, ça n’existe pas ! D’où l’utilisation d’affirmations positives et encourageantes.

Qu’est-ce que les affirmations positives ? Ce sont des phrases positives que l’on se répète pour se convaincre d’une idée. Vous voyez l’idée ?

Des phrases comme « je peux le faire » ou alors « j’en suis capable », des phrases formulées positivement. Il nous faut aussi différencier…

Autosuggestion négative

C’est un autre terme pour désigner les affirmations qui sont négatives. Vous savez, ces petites phrases négatives qui tournent en boucle dans notre tête…

Pensez à la dernière fois où vous avez eu des émotions négatives ! Vous étiez en colère, ou alors triste, frustré, vous aviez du ressentiment…

Que se passait-il dans votre tête ? Vous aviez sûrement des pensées négatives qui alimentaient votre sentiment négatif sur la situation.

Et ces pensées étaient assez automatiques, si bien que l’on n’y faisait presque plus attention. Pourtant, ces affirmations étaient négatives.

C’est cette « autosuggestion » qu’il faut en général éviter, au profit d’affirmations plus positives. D’où la seconde idée à aborder…

Autosuggestion positive

C’est un terme pour désigner les affirmations plus positives. De petites phrases positives et encourageantes qui peuvent grandement nous aider.

Si vous pratiquez les affirmations positives, vous aurez beaucoup plus de chances d’être heureux et en bonne santé que si vous faites le contraire.

pensees-positives

Il a été prouvé que cela impacte même l’état de santé ! Si vous voulez également des émotions positives, il vous faudra en effet y faire appel.

En plus, pratiquer les affirmations positives ne coûte rien ! Il suffit juste de trouver les phrases qui vous conviennent et vous apaisent le mieux.

C’est une méthode efficace pour qui souhaite interrompre le flux de pensées négatives. Essayez-là quelques temps pour voir si elle fonctionne pour vous.

Moyen n°2 : Penser le contraire

La deuxième méthode pour arrêter ses pensées négatives, consiste à penser le contraire de ce que votre tête vous dit. Renversez tout !

Si vous avez des pensées négatives, ce n’est malheureusement pas en les entretenant que vous vous en débarrasserez. Il faut interrompre ce cycle.

Pour cela, vous pouvez donc utiliser cette méthode. Quand vous vous surprenez à penser négatif, à tourner en rond, posez-vous la question…

Quel est le contraire de ces pensées ? Par exemple, disons que vous tourniez en rond sur une dispute amicale. Vous êtes triste, déçu ou frustré.

L’inverse serait de penser cette dispute comme une opportunité de vous améliorer, en tant que personne et ami. Il faut donc absolument éviter de…

Continuer dans le négatif

L’un des erreurs que l’on a tous fait, a été de nourrir nos propres pensées négatives. Nous avons un problème, et nous avons du mal à le dépasser.

On commence alors à ressasser et entretenir nos propres émotions négatives reliées à celle-ci. C’est une erreur que l’on a tous fait !

Donc ne vous tapez pas sur les doigts évidemment. C’est avec le temps que l’on apprend à mieux gérer ses pensées négatives et les canaliser.

Je continue moi-même à travailler sur ça tous les jours et ce n’est pas facile ! L’important est déjà de repérer ces erreurs pour ensuite s’en distancer.

Au lieu d’entretenir nos ressentis négatifs, il est donc important de rediriger nos pensées vers d’autres directions. D’où l’enjeu de progressivement…

Aller vers le positif

L’objectif est donc d’aller vers des pensées plus positives. Quoi de mieux que des pensées positives pour inverser des pensées un peu trop négatives ?

D’où la méthode d’essayer de penser le contraire. Essayez cet exercice de temps en temps, par écrit s’il est trop difficile de le faire de tête.

pensees-negatives

Au lieu de voir un échec, voyez une opportunité d’avancer. Au lieu de voir une difficulté, voyez une chance de grandir à travers l’adversité.

Comment penser cette situation différemment ? Voilà la question à se poser. Prenez le temps qu’il vous faudra pour l’installer comme une habitude.

Avec le temps, cela deviendra de plus en plus automatique. Vous remplacerez alors naturellement les pensées négatives par des positives.

Moyen n°3 : Ecrire librement

La troisième méthode pour arrêter ses pensées négatives, consiste à pratiquer l’écriture libre. Et oui, il faut aussi exprimer ses pensées !

Il est impossible de faire disparaître ses pensées négatives sans les exprimer. Y faire face peut aussi vous aider à réduire leur pouvoir.

Avez-vous déjà essayé de tout mettre sur papier ? C’est une idée que l’on met en effet rarement en place. Pourtant, l’expression est souvent la clé.

Parfois, il suffit juste d’un papier et d’un crayon pour poser ses pensées négatives. Sinon, elles restent dans notre tête et prennent notre énergie.

Les exprimer permet d’enlever le pouvoir qu’elles ont sur vous. Même si parfois, nous pouvons tous être tenté de faire l’erreur d’…

Étouffer ses pensées

L’une des erreurs les plus fréquentes est d’essayer d’étouffer ses pensées, de les faire partir, de les ranger dans un coin pour ne plus les entendre.

Malheureusement, cette méthode ne fonctionne pas vraiment. Plus on tait ses émotions et plus elles ont tendance à ressortir et vouloir s’exprimer.

Plus vous essayerez de fuir vos pensées et plus elles vous feront comprendre qu’elles sont bel et bien présentes. Autant les écouter !

Rien ne sert de fuir ses pensées, autant essayer de les comprendre. Quel est le message qu’elles essaient de vous transmettre ? Il y en a toujours un.

Peut-être que vous avez besoin d’une pause ? Ou alors que vous avez fixé des objectifs trop hauts ? Cela peut résultat en ça. Il est donc important d’…

Exprimer ses pensées

La meilleure solution pour pallier à des pensées négatives, reste de les exprimer. Extérioriser ses ressentis pour y remettre de l’ordre.

Parfois, écrire et exprimer ses pensées permet aussi de tout réorganiser. Tout est souvent flou quand on vient à ce qui se passe dans notre tête.

ecrire-pensees-negatives

Il faut aussi clarifier ce qui s’y passe en posant parfois tout sur papier. Evidemment, si vous êtes un-e digital-e, vous pouvez l’écrire autrement.

Vous pouvez prendre votre téléphone et écrire sur votre application de notes. Comme vous préférez, l’important est juste d’exprimer ses idées.

Prenez quelques minutes pour écrire ce qui se passe dans votre tête. Tout sera plus clair et vous aurez alors beaucoup plus de recul sur la situation.

Moyen n°4 : Voir d’un autre prisme

La quatrième méthode pour arrêter ses pensées négatives, consiste à essayer de voir d’une autre perspective. D’un prisme différent.

Souvent, lorsque l’on a des pensées négatives, notre prisme est assez déformé. La situation passe par un prisme assez négatif.

D’où nos pensées négatives dont on a du mal à se débarrasser. C’est en fait notre vision qui est biaisée, il faut donc adopter une autre perspective.

Evidemment, ce n’est pas facile du tout ! Il est difficile de sortir de sa tête pour aller dans la tête de quelqu’un d’autre, notre vision est limitée.

Mais il faut pourtant aller chercher cette autre façon de voir la situation, si nous souhaitez dépasser nos ressentis. Il faut faire attention à ce…

Miroir déformé

La façon dont nous voyons les événements passe en effet par un prisme. Selon notre état d’esprit, nous verrons alors une chose ou l’autre.

Si notre état d’esprit est positif, nous verrons dans la situation un déroulement bénéfique et une issue positive pour la suite.

Dans le cas inverse, notre vision nous fera voir dans la situation un déroulement peu encourageant et une issue plutôt négative.

Quelle est la vision que vous souhaitez adopter ? C’est de ce choix que vous pourrez alors décider de devenir progressivement quelqu’un de plus positif.

comment-arreter-pensees

Ne laissez vos pensées créer un miroir déformé de la réalité ! Cherchez les éléments objectifs, au-delà des éléments subjectifs de la situation.

Une autre perspective

Pour dépasser cette vision un peu étriquée de la réalité, il nous faut donc adopter une autre perspective. Il nous faut penser en dehors de notre tête.

Prenez par exemple une situation pour laquelle vous avez eu des sentiments négatifs dernièrement. Un conflit, une déception, ou autre…

Quelle autre perspective pourriez-vous adopter ? Est-ce qu’une autre personne, dans la même situation, réagirait pareil que vous ?

Et comment une personne totalement extérieure à cette situation, la jugerait si elle devait émettre un avis ? Là les perspectives changent.

Réfléchir de cette façon vous aidera à prendre de la distance sur vos pensées. La négativité s’en ira alors peu à peu, ne vous inquiétez pas !

Moyen n°5 : Noter et déchirer

La cinquième méthode pour arrêter ses pensées négatives, consiste à noter les pensées négatives que vous avez pour ensuite les déchirer.

Cette méthode peut sembler extrême au premier abord en effet ! Pourtant, mentalement, elle peut avoir un effet très bénéfique sur vos ressentis.

Imaginons par exemple que vous soyez bloqués dans une spirale négative. Une situation s’est mal passée, et vous n’arrivez pas à en sortir.

Prenez un papier et notez tout simplement les pensées qui vous traversent la tête. Des pensées probablement négatives ou empreintes d’émotion.

Que vous reste-t’il alors à faire ? Déchirer tout simplement ces papiers pour réduire leur pouvoir sur vous, ou les brûler (en toute sécurité évidemment).

Garder pour soi

Le risque de garder tout pour soi, est d’accumuler les ressentis négatifs. Ne pas mettre les choses sur le papier revient à renier ses pensées.

Mais on ne peut pas fuir ses émotions, si ses pensées négatives. Il faut donc les affronter mais sans violence, en fait il faut juste les reconnaître.

Comprendre qu’elles sont là, qu’elles existent, et qu’il va falloir les résoudre. Sinon elles resteront et continueront en effet de vous embêter.

Souvent, garder les choses pour soi n’est pas la bonne solution. Vous continuez à ressasser, et ce n’est évidemment pas bon pour le moral.

Adoptez l’expression comme thérapie ! Sinon, vos pensées négatives continueront à avoir de l’emprise sur vous et votre quotidien.

Mettre sur papier

La solution reste donc d’exprimer les pensées qui nous gênent. Mettez-tout sur papier, ou juste les quelques phrases qui ne cessent de revenir.

Peut-être que dans une situation, la pensée qui revenait dans votre tête était « je ne suis pas assez bien » ou alors « j’aurais pu faire les choses autrement ».

Ce ne sont évidemment que des exemples ! Peu importe, notez ces phrases sur des papiers différents, et déchirez-les ensuite un à un.

Vous vous sentirez beaucoup plus libérés et éloignés de cette négativité. Vous aurez reconnu vos pensées sans leur avoir donné de pouvoir.

Testez toutes ces techniques, et voyez celles qui fonctionnent le mieux pour vous. Vous aurez sûrement vos favorites à la fin, sans aucun doute !

dechirer-papier-methode

Comment arrêter ses pensées négatives ? Il faut d’abord comprendre ses pensées pour ensuite chercher à la canaliser sans jamais les étouffer.

Si vous voulez en savoir plus, découvrez juste ici un guide qui va vous aider à gérer vos pensées négatives, limitantes et automatiques, juste ici.