Peurs comment s’en débarrasser ? Nous pouvons tous ressentir de la peur à un moment donné, à un niveau faible, modéré ou plus élevé.

Mais quand la peur devient sévère, elle risque alors d’impacter notre qualité de vie et nous handicaper. Découvrez justement dans cet article :

  • Comment se débarrasser de ses peurs
  • De quel type de peur vous souffrez
  • 5 clés pour désamorcer ses peurs

Comment se débarrasser de ses peurs

La peur est une émotion naturelle, on dit souvent qu’elle nous aide à gérer les menaces extérieures. Sans peur, aucune chance de survivre finalement !

Dans le passé, la peur servait à repérer les possibles menaces de notre environnement. Tel un radar fixé sur les possibles dangers alentours.

Mais notre époque à l’heure actuelle est différente, or la peur est restée la même. Parfois même, elle se dérègle encore plus que ce qui était prévu.

On se retrouve alors avec beaucoup de peurs, tout le temps, des peurs dont on ne sait pas se débarrasser. Car certaines clés nous échappent.

Pourtant il est possible de réduire ses peurs et de la canaliser, si l’on a les bonnes méthodes. Et si l’on cerne aussi la différence entre deux peurs :

Peurs légères à modérées

Le premier type de peur est le plus simple à canaliser. En effet, quand la peur est modérée, il suffit de s’y exposer progressivement pour s’améliorer.

Nos blocages ne sont pas encore installées, nos peurs ne sont pas encore enracinées. Il est donc possible de commencer un travail progressif.

Cependant, ces peurs restent assez marginales. Les plus grandes souffrances et difficultés résident toujours dans les peurs enracinées.

Une peur légère à modérée n’est pas toujours dérangeante, justement parce qu’elle est modérée. Elles peuvent cependant tout de même nous bloquer.

D’où l’intérêt de commencer à y travailler, car le chemin sera moins long. Il reste tout de même d’égale importance de parler du second type de peurs.

Peurs élevées à sévères

Le second type de peurs est plus complexe ! En effet, les peurs sévères sont toujours plus complexes à désinstaller. Mais elles existent.

Et si elles existent, il est important de chercher un moyen de les réduire, car l’impact sur notre qualité de vie peut y être très important.

peurs-phobiques

Essayez par exemple de vivre au quotidien lorsque vous avez des peurs importantes et handicapantes qui vous tirent en arrière… Et oui !

Ce n’est pas facile du tout, et cela peut même nous empêcher de vivre notre vie. Peut-on se débarrasser de peurs sévères et enracinées ?

Ce qui est sûr, c’est qu’il existe un moyen de les réduire pour les canaliser. Découvrez justement 5 clés pour vous aider à désamorcer vos peurs.

1 – Faire face à ses peurs graduellement

La première clé pour vous débarrasser de vos peurs, reste de vous y exposer graduellement. Mais n’oubliez cependant pas que rien ne presse !

S’exposer à ses peurs demande la sagesse d’un équilibriste : il ne faut pas avancer trop vite, sous peine de tomber et de devoir tout recommencer !

Parallèlement, il ne faut pas avancer trop lentement, car l’on peut également tomber… Et ne pas avancer du tout finalement.

Il est donc important de trouver l’équilibre, pour s’exposer à ses peurs sans pour autant les renforcer. D’où l’importance d’y travailler graduellement.

Si vous craignez quelque chose, c’est que vous avez des pensées automatiques liées à son objet. Prenez donc conscience de deux risques :

Risque d’avancer trop vite

Le premier risque est d’avancer trop vite. Et oui, comme pour l’équilibriste, il ne faut pas se lancer trop hâtivement sur la corde raide.

Il faut d’abord s’entraîner si la terre ferme, puis 1 mètre au dessus du sol, puis un peu plus… On ne va pas à 20 mètres de haut dès le début !

peurs-s-sen-debarrasser

C’est exactement la même chose pour vos peurs. Si vous visez de grands objectifs, alors que vous n’avez pas encore réussi sur la terre ferme…

Vous risquez en effet de tomber, et de renforcer vos peurs. Il faut toujours y aller progressivement, sinon nos peurs seront d’autant plus élevées.

Or, notre objectif est de les réduire, donc il nous faut faire un choix ! Faire preuve de patience sera nécessaire, si l’on peut réellement avancer.

Risque d’avancer trop lentement

Le second risque est d’avancer trop lentement. Et oui, avancer à pas d’escargot ne nous empêche pas non plus de tomber… Au contraire.

Comme pour l’équilibriste encore une fois, avancer trop lentement peut également nous faire tomber. Il faut un minimum d’élan.

Il nous faut nous fixer des objectifs à notre portée, ne visez pas trop petit si vous savez que vous êtes capables de plus ! Croyez en vous.

Mais rien que cette idée peut faire peur, et je le comprends. Cependant, ne vous inquiétez : tout devra évidemment toujours rester progressif.

Personne ne vous demandera de faire un saut à l’élastique du haut d’un pont ! Il faudra toujours être graduel pour se débarrasser de ses peurs.

2 – Utiliser l’humour pour les désamorcer

La deuxième clé pour vous débarrasser de vos peurs, est d’utiliser l’humour pour les désamorcer. Parfois, être trop sérieux ne nous aide pas.

Il suffit souvent de se heurter à une difficulté, pour se rendre compte de notre niveau de sérieux. D’un côté, vous donnez de la valeur aux choses.

Mais d’un autre, vous laissez aussi les événements vous atteindre, car vous leur donner beaucoup d’importance. Il faut parfois laisser un peu couler.

Ce n’est pas grave si une situation s’est mal passée : demain sera meilleur. Si vous êtes déçu : au moins vous en aurez appris beaucoup plus !

Et puis l’autodérision n’a jamais fait de mal à personne, surtout si elle vous aider à désamorcer vos peurs ou l’impact d’un événement. Alors :

Cherchez une autre perspective

Si nos peurs sont aussi difficiles à affronter, c’est que l’on ne voit qu’une seule perspective face à elles. Celle de la difficulté et de l’échec.

Mais quelle perspective pourrait également exister ? Une perspective qui pourrait diminuer cette souffrance-là, et vous faire voir le positif ?

peurs-s-en-debarrasser

Si vous voulez dépasser vos peurs, il vous faudra obligatoirement chercher une autre perspective que celle que vous voyez habituellement.

Ne restez pas dans cette vision étriquée de la réalité… Et chercher une façon plus légère de voir la situation. Etre trop sérieux n’aide pas.

Et si vos peurs n’étaient pas si graves ? Ce n’est qu’en vous convainquant de cela que vous aurez une chance de les voir diminuer.

Regardez des programmes amusants

Parfois, s’aider du divertissement peut également aider à prendre de la distance. La peur nous ancre dans un état d’esprit souvent négatif.

Parfois, il est aussi important de faire une pause, de prendre du recul. Regarder des programmes amusants n’est pas négatif.

Essayez de regarder des spectacles de comédies ou des vidéos humoristes… Vous apercevrez ainsi une toute autre perspective sur la vie !

Une perspective plus positive et légère qui vous aidera à prendre de la distance. Rester trop sérieux a tendance à nous ancrer dans la peur.

Donc n’hésitez pas à faire une pause lorsque les difficultés s’accumulent… Visionner des vidéos amusantes modifiera vos perspectives.

3 – Visualiser des issues positives

La troisième clé pour vous débarrasser de vos peurs, est d’essayer de visualiser des issues positives aux situations qui vous font peur.

Si vous ressentez de la peur, c’est que vous visualisez une situation de façon négative. D’une façon qui vous fait penser aux pires issues possibles.

Par exemple, imaginons que vous ayez peur des serpents. Voyez-vous en cet animal un être captivant et gentil, ou agressif et totalement dangereux ?

Selon ce que vous imaginez sur un objet ou une situation, vous aurez l’émotion correspondante. Et ce n’est d’ailleurs pas toujours facile.

Le seul moyen de désamorcer ces peurs, est de prendre conscience de ce que l’on cultive comme image sur ses peurs. Et surtout différencier :

Visualisation négative

Le premier type de visualisation est la visualisation négative. C’est l’image automatique que nous avons en tête quand nous avons peur.

Si vous avez peur des hauteurs, vous vous verrez tomber d’un building géant. Si vous avez peur des serpents, vous vous verrez en être entouré.

Toutes nos peurs, qu’elles soient faibles ou sévères, viennent avec des images négatives qui ont tendance à nourrir nos inquiétudes.

Il est donc important de prendre conscience des images que l’on cultive souvent sans s’en rendre compte. Elles nourrissent en fait nos peurs.

Pour se débarrasser d’une visualisation négative, il est possible de la remplacer progressivement par une visualisation plus positive.

Visualisation positive

Le deuxième type de visualisation est la visualisation positive. Ce sont les images que l’on peut choisir de cultiver pour apaiser nos peurs.

Sans ces images plus positives, nos peurs risquent de continuer à se développer, car nous n’avons rien pour les contrer.

etre-positif

Lorsque l’on ramène du positif, nos inquiétudes et peurs ne peuvent que diminuer. Peut-être progressivement au départ, petit à petit.

Vouloir se débarrasser de ses peurs, c’est parfois se heurter à une certaine résistance. Nos peurs sont belles et bien là, et veulent rester !

Il faut donc se souvenir de pourquoi vous souhaitez vous débarrasser de ses peurs : se libérer de ses peurs sera l’un des meilleurs sentiments !

4 – Partager avec quelqu’un ses peurs

La quatrième clé pour vous débarrasser de vos peurs, est de partager avec quelqu’un d’autre les peurs que vous avez, qui sont difficiles pour vous.

Ce n’est souvent pas facile de gérer ses peurs seul ! Vous pouvez partager vos difficultés avec vos proches, prêts à vous écouter et vous conseiller.

Tout garder pour soi n’est pas toujours une bonne option. Si vous êtes en difficulté, il peut être utile de compter sur une épaule attentive.

Que ce soit des membres de votre famille, de votre entourage, des amis, des connaissances attentives, des personnes traversant les mêmes difficultés…

Vous n’êtes pas seul et il vous faudra aussi compter sur les autres pour vous améliorer. Surtout si vous souffrez de peurs sévères. Deux choix donc :

Garder tout pour soi

La première option est de tout garder pour vous. Garder vos peurs et vos inquiétudes enfouies et essayer de les mettre de côté.

Malheureusement, elles risqueront de s’échapper au moment où vous vous y attendrez le moins… Les peurs sont automatiques dont imprévisibles.

Evidemment, vous pourrez reprendre le contrôle ! Mais jusqu’à ce moment, vos peurs vous influenceront parfois quotidiennement et sévèrement.

Porter tout le poids de vos peurs seul n’est pas forcément une bonne idée. Parfois, se délester d’une partie peut aussi vous permettre d’avancer.

Ce n’est donc pas la seule option ! Il en existe une autre qui vous permettra de vous libérer de cette anxiété et des peurs quotidiennes que vous vivez.

Exprimer ses peurs

La deuxième option est d’exprimer ses peurs. De partager ses difficultés et inquiétudes avec des personnes attentives et bienveillantes.

Tout garder pour soi ne vous aidera pas, alors que vous exprimer vous délestera d’un poids. Il y a des personnes qui veulent votre bien.

exprimer-peurs

Des personnes bienveillantes prêtes à vous écouter. S’aider des autres n’est pas négatif, bien que parfois on aimerait « s’en sortir par soi-même ».

Je vous garantis que certains poids sont beaucoup plus lourds à porter seul ! Si vous partagez le poids, vous pourrez continuer d’avancer.

Ce n’est que temporaire ne vous inquiétez pas ! Viendra un moment où vous pourrez gérez vos peurs sans forcément vous reposer sur les autres.

5 – Aller voir un ou une thérapeute

La cinquième clé pour vous débarrasser de vos peurs, est d’aller chercher une aide extérieure au travers d’un ou une psychologue ou thérapeute.

Chercher une aide extérieure est la preuve d’un courage sans faille. Peu de personnes font le pas de chercher une aide pour s’en sortir.

Faites parti des personnes qui reconnaissent que parfois, s’en sortir seul n’est pas possible. Un accompagnement est toujours nécessaire.

Surtout si cet accompagnement est fait par des personnes qui connaissent ce dont vous souffrez et qui peuvent justement vous aider.

Des professionnels qui ont déjà aidé d’autres personnes, et qui pourront aussi vous aider. Mais seulement si vous faites le pas de vous y rendre !

S’en sortir par soi-même ?

Quand l’on souhaite se débarrasser de ses peurs, la première idée qui nous passe par la tête peut être d’essayer de s’en sortir par soi-même.

Si vos peurs sont légères à modérées, vous pouvez en effet essayer de vous améliorer. Vous exposer progressivement aux situations, etc.

Mais si vos peurs sont sévères à phobiques, essayer de s’en sortir seul peut être vain. On n’a pas toujours les clés pour s’en sortir par soi-même.

Il nous faut une aide extérieure, et il nous faut aussi en apprendre plus sur nous-même pour ensuite réussir à nous aider nous-même.

Un travail que l’on ne peut évidemment pas faire seul au début ! Donc une aide extérieure pourrait nous porter et nous aider à avancer.

Accepter une aide extérieure

Il faut donc commencer par se dire que l’on a besoin d’une aide extérieure, pour ensuite aller la chercher. Ensuite vous aurez le choix :

Thérapeutes cliniciennes, thérapeutes TCC, psychanalyse, thérapies de groupe, thérapies humanistes etc… Selon votre problème particulier.

Pour se débarrasser de ses peurs, la thérapie numéro 1 reste les TCC. Cependant, leur effet dépend aussi de leur mise en place et du thérapeute.

N’oubliez donc pas que cela prendra peut-être du temps de trouver le ou la thérapeute idéal-e. Mais lorsque vous l’aurez trouvé, vous pourrez avancer.

Et commencer à travailler sur vous-même et vos peurs, pour les désamorcer. Alors soyez patient et patiente pour vous améliorer !

therapeute

Peurs comment s’en débarrasser ? Il est important de déterminer la gravité de vos peurs, pour ensuite déterminer comment les désamorcer.

Si vous voulez aller plus loin, voici un guide offert qui va vous aider à mieux gérer vos peurs et votre anxiété, disponible juste ici.