Comment dépasser ses peurs ? La vie moderne encourage parfois le développement de nos peurs et insécurités, si bien que l’on a parfois peur de tout ! Et de rien aussi…

On a souvent peur d’échouer, de mal faire, d’être critiqué ou jugé, de se ridiculiser lors d’une activité ou juste en face d’autres personnes : ce sont des peurs liées au regard de l’autre et à son poids perçu par nous.

On peut aussi avoir peur d’échouer à des activités et domaines qui sont importants pour nous, qui nous rendent heureux et ont une place importante dans nos vies : ce sont des peurs liées à notre propre perception de nous-même.

Que faut-il donc faire pour les dépasser ? Là reste encore la question. Laissez-moi vous éclairer au travers de cet article, pour en comprendre les moyens.

Comment dépasser ses peurs

La peur est une émotion parmi tant d’autres. Elle arrive parfois soudainement certes, et nous met dans un état que l’on n’apprécie guère… Un état de vigilance et d’inquiétudes exacerbées finalement.

Et pourtant, parmi les 7 émotions primaires, elle est souvent celle qui nous pose le plus problème… On pourrait pourtant penser aux autres émotions comme la :

  • Joie
  • Surprise
  • Colère
  • Tristesse
  • Dégoût
  • Mépris

Que notre cher ami Paul Ekman avait inclues dans la liste des 7 émotions primaires ! Déjà, la tristesse semble pourtant être une émotion souvent difficile à gérer, puisqu’elle survient lors de moments de :

  • Déception
  • Désillusion
  • Espoirs vains

Nous pourrions la considérer comme l’émotion la plus problématique. De même pour la colère, qui semble elle aussi être une émotion difficulté à réguler pour de nombreuses personnes, puisqu’elle peut nous :

  • Mettre en difficulté émotionnelle
  • Faire réagir impulsivement
  • Faire nous exprimer de la mauvaise façon

Nous pourrions également la considérer comme l’émotion la plus problématique. Et pourtant ! Face à la peur, qui nous bloque, nous freine et nous empêche de nous épanouir, il y a parfois là, quelque chose d’autant plus important.

La peur est une émotion forte, qui a un fort effet sur notre esprit, autant que sur notre corps. Elle peut créer de symptômes physiques, autant qu’elle peut nous perturber psychologiquement et émotionnellement. Et elle a tendance à provoquer deux types de réactions différentes :

  1. Eviter l’objet activant la peur pour le fuir
  2. Aller vers l’objet qui active la peur pour l’affronter

Or, ces deux réactions dépendent de nombreux facteurs, notamment des personnes, de leur sensibilité, et de leur décision consciente de dépasser ses peurs-là, ou de les laisser nous engloutir.

1 – Eviter l’objet activant la peur ?

La première réaction, qui est la plus primitive, est souvent celle de fuir, d’éviter la situation qui crée en nous de la peur. Puisque le cerveau sait, que s’il ressent de la peur, c’est parce qu’il y a un danger. Cependant, il ne sait pas distinguer le :

  • Danger réel, du…
  • Danger perçu !

Or, face à la menace d’un danger imminent, il est encodé dans nos gênes (notamment lié au processus de survie de notre espèce), de décider soit de fuir, soit de combattre, ou soit de se cacher pour se protéger du danger.

Dans ce type de réaction-là, il semble que cela soit le premier type de comportement qui soit privilégié. Cependant, il y a bien un moment où il faudra briser ce cycle-là, pour affronter la cause de ses peurs !

2 – Aller vers l’objet qui active la peur ?

Le second type de réaction, qui est le plus contre-intuitif (du moins au départ), est d’affronter la peur, d’aller vers l’objet qui nous fait peur. Notre cerveau est naturellement programmé pour :

  • Fuir la souffrance, pour…
  • Aller vers les émotions plaisantes

C’est pour cela, qu’il est d’autant plus difficile d’installer cette nouvelle réaction, dans l’esprit de quelqu’un qui a été habitué à la précédente, par exemple. Difficile, mais pas impossible ! Car je l’ai fait.

Dans ce type de réaction-là, le comportement « aller vers » est programmé comme quelque chose d’associé à une amélioration, une évolution, et non un comportement générateur de souffrance, c’est pour cela que cela s’encode aussi de façon aisée chez certaines personnes.

Avec ces réactions en tête, nous pouvons ainsi avancer vers la compréhension de nos peurs. Voici 5 moyens pour vous, de dépasser vos peurs pour de bon. Il ne vous suffit que de suivre ces étapes pour y parvenir…

1 – Etudier ses peurs pour les comprendre

La première étape pour découvrir comment dépasser ses peurs, est d’étudier ses peurs, pour enfin les comprendre et les appréhender. En effet, on ne peut pas dépasser un problème que l’on n’a pas encore défini. Or, dans le cas des peurs, il est nécessaire d’en apprendre plus sur leurs :

  • Causes réelles
  • Racines dans notre histoire
  • Eléments les activant
  • Impact de cette peur sur nous
  • Embriquement dans notre vie

Puisque sans ces informations, nous manquons de clés pour savoir comment les dépasser. Essayez un peu de dépasser une peur, pour laquelle vous ne connaissez ni la cause, ni l’élément la déclenchant : je vous souhaite bon courage en effet ! Si nous ne savons pas :

  • Pourquoi nous ressentons cette peur
  • Quels sont les choses qui la déclenchent
  • Sur quels objets ou situations portent la peur
  • Quel impact cela a sur notre vie et notre fonctionnement
  • Quel impact sur notre état psychologique et nos émotions

Nous aurons alors du mal à savoir quelles sont les options disponibles pour nous, dans notre situation actuelle, pour surmonter cette peur et la combattre. Ce manque d’analyse réelle de la situation aura des conséquences. Face à ce problème, des solutions s’offrent à vous pour :

  • Comprendre vos peurs et leurs objets
  • Devenir conscient de leurs mécanismes
  • Repérer les sources de leurs déclenchements
  • Trouver les solutions pour mieux les désactiver
depasser-ses-peurs

Pour cela, rien de plus simple mais pourtant extrêmement efficace, que de tenir un journal à propos de vos peurs. Étudiez vos peurs et prenez-en conscience grâce à l’écriture de :

  • Quand vous avez ressenti de la peur (à quel moment, dans quelle situation) et…
  • Que s’est-il passé comme phénomènes (quels symptômes, pensées, comportements…)

Tenir ce journal de bord vous apportera des éléments essentiels à la compréhension de vos peurs et de leurs mécanismes, ce qui vous permettra ensuite, de comprendre les options possibles pour les éradiquer.

En bref, apprenez à connaître vos peurs, pour découvrir, grâce à ce nouveau niveau de compréhension, les meilleurs moyens de les combattre.

2 – Affronter ses peurs graduellement

La deuxième étape pour découvrir comment dépasser ses peurs, est d’apprendre à les affronter, mais de façon graduelle et progressive. En effet, la seule solution pour parvenir à dépasser vos peurs, restera toujours de les affronter et s’habituer à côtoyer leur objet. Cela fonctionne dû à un mécanisme d’ :

  • Habituation à cette situation sans subir de dommages
  • Désensibilisation progressive à ces déclencheurs
  • Familiarité acquise de l’objet de ses peurs

Puisque ce qui est évident, c’est que si vous continuez à fuir les situations qui activent en vous la peur, vous ne pourrez pas conquérir cette peur, qui pourtant vous freine. Le seul moyen sera de vous y exposer, très progressivement certes, mais vous y exposer. C’est comme cela que vous découvrirez vos :

  • Propres ressources et capacités qui sommeillent en vous
  • Pensées que vous aviez qui n’étaient pas justifiées
  • Moyens d’agir sur les situations à force de les vivre

Pour dépasser ses peurs, il faut s’y exposer, mais graduellement, le temps de s’habituer à la peur et à l’objet de ses craintes, pour se rendre compte qu’au final :

  • Il n’y avait pas de réelle raison de s’inquiéter
  • Notre survie n’a pas été remise en cause
  • La situation s’est bien passée lorsque l’on y réfléchit
  • Tout va bien se passer et cela se reproduira de la même façon

Avec ces nouvelles croyances à la suite de vos expositions réussies, vous réussirez à avancer encore plus vers le dépassement de vos peurs, car même si le chemin est long, il en vaut la peine et vous apprendra beaucoup.

En bref, apprenez à affronter vos peurs progressivement, pour vous habituer et vous désensibiliser avec le temps à leurs déclencheurs.

3 – Utiliser l’humour pour désamorcer les situations

La quatrième étape pour découvrir comment dépasser ses peurs, est de faire usage d’humour pour les désamorcer. En effet, quoi de plus efficace que de faire preuve d’autodérision, pour désamorcer des peurs parfois beaucoup trop sérieuses. Imaginez un peu avoir la :

  • Peur de l’échec, dans tout ce que vous faites.
  • Peur de la mort, avec des angoisses récurrentes.
  • Ou encore peur de la pauvreté, de la maladie, etc…

User d’humour peut aussi permettre de relativiser sur des sujets extrêmement lourds et angoissants quand on y réfléchit, surtout pour ceux qui en ont peur. Cela peut permettre de :

  • Diminuer l’impact de ses peurs
  • Relativiser leur importance
  • Trouver une autre façon de les percevoir
  • Changer de regard sur ses peurs
  • Adopter un meilleur état d’esprit
  • Se détacher de l’impact émotionnel
  • Entraîner des émotions plus positives

Et si vous imaginiez les scénarios les plus drôles et les plus ridicules concernant vos peurs ? Imaginer le pire créera en vous de la peur, en effet, alors qu’imaginer les situations les plus humoristiques pouvant vous arriver, vous aidera à vous détacher de ces peurs-là. Cherchez :

  • Une autre façon de voir la situation
  • Les scénarios les « pires » mais aussi les plus drôles et humoristiques
  • Un moyen de faire preuve d’autodérision
  • Et faites preuve d’imagination ! (et d’humour toujours)

Faire preuve d’humour vous aidera à créer de meilleures émotions face à des peurs pouvant parfois vous échapper. Dans la vie, il faut aussi utiliser l’humour pour traverser les moments difficiles : c’est l’un des meilleurs conseils que vous pourriez utiliser.

En bref, utilisez l’humour pour désamorcer vos peurs et les rendre moins réelles, cela vous aidera à les surmonter tout en créant des émotions d’autant plus positives.

4 – Reconnaître vos efforts et votre courage

La cinquième étape pour découvrir comment dépasser vos peurs, est de reconnaître vos efforts et votre courage sur la route de leur conquête. En effet, face aux difficultés que représente la conquête de ses peurs, il est important de reconnaître les qualités dont nous faisons preuve chaque jour. Que ce soit le :

  • Courage d’aller vers sa peur
  • Volonté de la dépasser
  • Détermination de continuer
  • Envie d’avancer pour s’améliorer
  • Motivation face à cet obstacle
  • Engagement total dans sa conquête
  • Persévérance à chaque instant
  • Travail peu importe les difficultés

Il est important de reconnaître quelle est notre propre contribution dans l’objectif que nous souhaitons atteindre. Parce que dépasser ses peurs, peu importe ce que d’autres pourraient vous dire, est un chemin difficile, qui demande patience et travail, courage et détermination. Nous pouvons être tentés de :

  • Laisser tomber face à la difficulté
  • Penser que la peur est trop importante
  • Avoir peur d’échouer face à son ampleur
  • Douter de notre capacité à la dépasser

Mais dès lors que vous reconnaissez que non : vous faites preuve de courage et cela chaque jour, vous êtes déterminés à surmonter cet obstacle et vous ne lâcherez pas. Dès lors que vous décidez que cela est important pour vous, et que vous avez des objectifs à atteindre… , rien ne vous pourra vous stopper.

En bref, la route vers le dépassement de ses peurs peut être semée d’embûches, alors appréciez vos efforts et votre courage, car vous en faites preuve à chaque instant.

5 – Faire preuve de gratitude

La sixième étape pour découvrir comment dépasser vos peurs, est de faire preuve de gratitude envers ce qui va bien dans votre vie, ce qui vous procure de la joie. En effet, quoi de mieux pour surmonter les obstacles, que de se concentrer sur le positif. Que ce soit vos :

  • Améliorations récentes
  • Réussites que vous avez eues
  • Moments positifs récemment vécus
  • Attentes qui ont été dépassées
  • Surprises que vous avez eues dernièrement

Se concentrer sur le positif est extrêmement important pour le mental, d’autant plus lorsque vous devez faire face à vos peurs, et trouver le moyen de les dépasser de vous-même. Éprouver de la gratitude pour ce que l’on a, et ce qui va dans notre vie, c’est :

  • Se concentrer sur les éléments qui nous font avancer
  • Se sortir des émotions négatives et douloureuses
  • Entraîner un cercle vertueux d’émotions positives
  • Changer complètement sa façon de voir une situation
  • Trouver de nouvelles voies et options pour agir
  • Booster sa motivation et son envie d’avancer d’autant plus

Il vous est possible de faire preuve de gratitude envers ces moments, qui font parti de votre vie, et l’améliorent. Car même si vos peurs vous bloquent, vous freine tous les jours, elles ne représenteront jamais la totalité de ce qu’est votre vie. Il y a des choses :

  • Qui vont bien : votre santé, vos relations avec votre famille, …
  • Qui s’améliorent : vos stratégies utilisées, la gestion de vos peurs, …
  • D’autres qui restent stables : votre détermination, votre motivation, …

Essayez d’écrire la liste de toutes les choses pour lesquelles vous vous sentez reconnaissante dans votre vie ! Je vous garantis que la relire, dans les moments de doute ou de difficulté, changera votre état d’esprit et vos émotions de la meilleure façon qui soit.

En bref, faire preuve de gratitude ne coûte rien et rapporte beaucoup ! N’hésitez donc pas à élaborer la liste des choses qui vous rendent heureux et pour lesquelles vous ressentez de la gratitude et la relire à volonté. Bonheur à la clé !


Finalement, il est possible de dépasser ses peurs, pour cela il faut solliciter les bonnes méthodes, autant qu’il faut les appliquer de façon continuelle pour en voir les effets.

Apprenez à vous connaître. Étudiez vos peurs. Affrontez-les graduellement. Utilisez l’humour pour les désamorcer. Reconnaissez vos efforts et votre courage. Faites preuve de gratitude.

Il vous suffit de suivre ces étapes, tout en traçant votre propre chemin. Il ne tient qu’à vous d’entamer la route vers le dépassement de vos peurs… La route en vaudra la peine, et ça, je vous le garantis !

Bien à vous,

Ambre.