Comment gérer une crise d’anxiété ? Est-ce la même chose qu’une crise d’angoisse ? Les crises d’anxiété sont des crises au même sens que les crises d’angoisses : elles sont simplement une autre terminologie. C’est la connotation qui diffère, car une crise d’anxiété sonne différemment. Une crise d’anxiété, c’est un trop plein d’anxiété qui ne peut pas être contrôlé, qui devient soudainement trop important pour être modulé. Face à ce moment de difficulté, il est donc important de trouver quoi faire pour calmer son angoisse et de mettre cela en application. Découvrez ainsi dans cet article comment gérer une crise d’anxiété.

Comment gérer une crise d’anxiété ?

Qu’est-ce qu’une crise d’anxiété ? Une crise d’anxiété, c’est une crise d’angoisse tout simplement, avec une connotation légèrement différente. C’est un moments d’anxiété si intense et avec tellement de symptômes physiques que l’on a beaucoup de mal à les réduire… Palpitations, difficultés à respirer, impression de mort imminente, de faire une crise cardiaque… L’anxiété devient telle qu’elle est presque impossible à réguler puisqu’elle est présente en surplus : il y a un trop plein ! Il est donc nécessaire de trouver comment se sortir de cette situation qu’est une crise d’anxiété, pour permettre un retour au calme plus aisé.

comment-gerer-crise-anxiete

Est-il possible de réduire ces crises d’angoisses, voire de les faire disparaître ? L’angoisse est un sentiment qui dépasse la simple anxiété passagère, elle demande ainsi un traitement différent que le ferait un trouble anxieux classique. De plus, si vous souffrez de crises d’angoisse occasionnelles, les choses seront différentes comparé à si vous souffrez de crises d’angoisse quotidiennes. Même si vous souffrez d’un trouble panique, vous pourrez bénéficier des clés que je vous ai concocté dans cet article ! N’oubliez jamais que, peu importe la difficulté, la seule façon d’en sortir est d’agir. Découvrez ainsi les 5 clés que vous pourrez utiliser lors de votre prochaine crise.

1 – Dirigez-vous vers un endroit calme

La première clé que vous pourrez utiliser lors de votre prochaine crise d’anxiété, est le fait de vous diriger immédiatement dans un endroit calme et différent. En effet, l’impact de l’environnement est tel, que c’est d’ailleurs peut-être lui qui a causé votre crise d’anxiété à la base ! Il suffit parfois d’un environnement bondé, d’un trop plein d’émotions, d’un déclencheur quelconque… Et hop ! L’anxiété peut augmenter et nous mettre dans une situation difficile. Il est important de se diriger vers un endroit calme, hors de l’agitation ambiante. Cela vous permettra de :

  • Réduire la pression de l’environnement dans lequel vous vous trouvez
  • Apaiser votre anxiété progressivement même si cela prend du temps
  • Sortir d’un environnement angoissant, anxiogène, ou déclencheur
  • Changer de contexte pour sortir de celui ayant déclenché notre crise
  • Remettre vos idées en place et reprendre conscience de là où vous êtes
  • Sortir du chaos ambiant et par la même occasion du chaos intérieur
  • Trouver de nouveaux repères apaisants dans un nouveau lieu

L’environnement immédiat joue un rôle indéniable, et c’est l’un des premiers éléments à changer si vous souhaitez calmer votre crise d’anxiété. Ce sont parfois certains éléments, qui déclenchent notre sensation soudaine d’anxiété : une photo que l’on voit, un sms que l’on reçoit, des personnes que l’on croise… Les déclencheurs dépendent évidemment des personnes, vous pouvez donc en avoir des singuliers. Parfois, les déclencheurs ne sont même pas apparents, puisque l’angoisse se réveille dans raison. Il est alors important de reprendre ses esprits rapidement pour s’apaiser. Comment gérer une crise d’anxiété ? Et bien, se diriger vers un endroit calme est une chose qui vous aidera grandement.

2 – Respirez différemment

La deuxième clé que vous pourrez utiliser lors de votre prochaine crise d’anxiété, est le fait de vous concentrez sur une respiration plus lente et maîtrisée. En effet, comme je le dis souvent, la respiration est l’une des bases pour qui souhaite réduire son anxiété ou ses angoisses ! Il est donc important de sortir du réflexe automatique de l’angoisse, qui consiste à respirer beaucoup trop vite et hyper-ventiler… Et se diriger progressivement vers une respiration différente, qui sera évidemment beaucoup plus efficace que la précédente pour :

  • Réduire votre anxiété et vos angoisses progressivement
  • Reprendre le contrôle de la situation naturellement
  • Sortir de l’hyper-ventilation et des respirations hachurées
  • Améliorer le niveau d’oxygénation de votre cerveau
  • Stopper la montée d’angoisse et d’anxiété due à votre crise
  • Reprendre vos esprits plus efficacement et rapidement

Votre respiration est aussi liée à votre émotions : lorsque vous êtes calme, votre respiration l’est également, alors que quand vous êtes anxieux(se), votre respiration s’accélère soudainement… Si vous souhaitez stopper votre montée d’angoisse et d’anxiété, il vous sera nécessaire de changer votre façon de respirer. Ralentissez le rythme progressivement en y prêtant attention… Cela ne veut pas dire respirez de moins grandes bouffées d’air ! Faites d’amples respirations tout en ralentissant progressivement votre rythme : vous reprendrez ainsi progressivement le contrôle de la situation. Concentrez donc votre attention sur votre respiration lors de votre prochaine crise.

3 – Détournez votre attention

La troisième clé que vous pourrez utiliser lors de votre prochaine crise d’anxiété, est le fait de détourner votre propre attention grâce à un exercice simple. En effet, pas besoin de faire compliqué lorsque l’on peut faire simple ! L’un des exercices qui contribuera à réduire votre crise est le fait de compter à l’envers de trois en trois, en partant d’un nombre élevé. Un exercice simple, qui pourtant vous aidera à vous recentrer lors de votre prochaine crise. Avez-vous déjà remarqué à quel point votre attention focalise sur l’objet de votre angoisse ? C’est une sorte de « tunnel vision » où nous ne pouvons rien voir d’autre ! Drôle de phénomène… Nous avons tendance à ne :

  • Voir que le négatif et le pire dans notre situation actuelle
  • Penser qu’à la cause de notre angoisse et aucune autre chose
  • Porter notre attention que sur nos inquiétudes et les divers scénarios
  • Pas relativiser les symptômes que nous avons mais les interpréter
  • Voir que les raisons de croire que notre condition est grave

Notre attention focalise sur l’angoisse

Et je le comprends, j’ai moi-même fait face à ces pensées-là ! Lorsque nous sommes bloqués dans cette vision tunnel, il est en effet difficile d’en sortir… L’angoisse bloque notre attention sur une partie de la réalité, ce qui nous empêche de voir le reste. Il est donc important de replacer notre attention sur autre chose. Si vous comptez de 3 en 3 en partant de 1000 par exemple, en fait vous redirigez votre attention en reprenant progressivement le contrôle. Alors oui, peut-être qu’au départ cela sera difficile et complexe à faire, pourtant après quelques essais, vous verrez que cela contribuera grandement à :

  • Réduire l’intensité et la gravité de votre crise d’angoisse ou d’anxiété
  • Rediriger votre attention sur le moment présent et le contexte actuel
  • Contrer le mouvement naturel de montée d’angoisse s’opérant
  • Modifier progressivement la nature de vos pensées et de vos émotions
  • Créer des émotions plus positives et réduire les émotions négatives
  • Augmenter le contrôle que vous aurez sur vous-même et vos pensées

C’est un exercice à essayer, qui mobilisera vos ressources attentionnelles, et contribuera à réduire l’intensité de votre crise ! Alors n’hésitez pas à l’essayer, et à partir de nouveaux nombreux si cela devient trop facile. Et oui, il arrivera potentiellement un moment où partir de 1000 et décompter de 3 en 3 sera trop facile… Vous pourrez alors modifier le nombre duquel vous partez (partir de 10000, de 15000, de 7000…) et décomptez avec un nouvel intervalle (de 6 en 6, de 7 en 7, en enlevant 3 puis 6, puis 3…). Comme vous le souhaitez ! L’objectif étant que cela vous demande toujours des ressources attentionnelles. Détournez donc votre attention grâce au comptage à l’envers lors de votre prochaine crise : cet exercice pourra grandement vous aider.

4 – Trouvez des phrases apaisantes

La quatrième clé que vous pourrez utiliser lors de votre prochaine crise d’anxiété, est le fait d’utiliser des phrases apaisantes à vous répéter lors de votre prochaine montée d’anxiété. En effet, c’est ce que l’on se dit qui détermine nos émotions, alors si vous souhaitez essayer de réduire votre crise, il va vous falloir répéter de petites phrases aidantes. C’est ce que l’on appelle les « mantras », ce sont ces petites phrases que vous vous dites en boucle dans votre tête mais qui sont positives, apaisantes, aidantes. De petites phrases simples, qui pourtant peuvent changer énormément de choses, comme par exemple :

  • « Tout va bien » vous permettra de vous auto-convaincre positivement
  • « La situation s’améliore » vous permettra d’entrevoir le meilleur
  • « Je me sens calme » vous permettra d’apaiser votre montée d’angoisse
  • « Je me sens bien » vous permettra de créer de meilleures émotions
  • « Cela ne veut rien dire  » vous permettra de relativiser vos symptômes

Des mantras pour stopper l’angoisse

Ce sont de petites phrases, qui vont également vous permettre de stopper cette montée d’angoisse qui, sans cela, ne cessera d’augmenter. Comme je le dis souvent, et je le redirais encore, le seul moyen de réduire vos crises est d’agir pour les diminuer. Si vous restez là sans rien faire, malheureusement, l’anxiété continuera son chemin ! Je sais que cela n’est pas facile, pourtant il vous faudra au moins faire l’amorce d’un changement. Répétez-vous ces phrases pour réduire votre anxiété, mais aussi vous recentrer sur le moment présent : les crises d’anxiété nous décentrent souvent du réel. N’hésitez donc pas à :

  • Utiliser des méthodes de relaxation et de respiration abdominale
  • Pratiquer la méditation et les méthodes de pleine conscience
  • Ecouter des musiques relaxantes et apaisantes le soir ou en journée
  • Concentrer votre attention de plus en plus sur le moment présent
  • Faire l’inventaire des objets que vous voyez dans l’environnement

Ce sont des méthodes qui aident également à vous recentrer sur le présent, et sortir de vos pensées anxieuses. N’oubliez pas que l’anxiété est causé par la peur de l’avenir, l’angoisse sur la peur de la mort, et le calme sur l’appréciation du moment présent ! Alors si vous souhaitez cultiver un état de calme, il vous faudra apprendre à vous recentrer sur le présent. Cela demandera du temps, évidemment, mais cela vous aidera peu à peu à sortir de vos angoisses. Comment gérer une crise d’anxiété ? Et bien, trouver de petites phrases apaisantes pour vous rassurer vous aidera grandement.

5 – Prévoyez un traitement naturel

La cinquième clé que vous pourrez utiliser lors de votre prochaine crise d’anxiété, est le fait de prévoir un traitement naturel à l’avance pour pallier à votre prochaine crise d’angoisse. En effet, il n’y rien de tel que la prévention, comme on dit souvent : mieux vaut prévenir que guérir ! Comment gérer une crise d’anxiété qui est déjà à son paroxysme ? C’est une chose parfois difficile, et c’est pour cela qu’il vaut mieux la prévenir. Alors si vous faites prochainement face à une crise d’anxiété, je vous conseille de prévoir à l’avance une aide naturelle pour vous aider. Il existe évidemment des traitements non naturels, qui…

  • Mettront souvent en danger votre santé globale et mentale
  • Provoqueront des addictions biologiques à leurs effets
  • Créeront des difficultés de sevrage lorsque vous voudrez arrêter
  • Donneront l’impression que vous ne pourrez pas avancer sans
  • Provoqueront souvent des effets secondaires importants
  • N’aurons pas toujours l’effet escompté sur votre anxiété
  • Pourront parfois vous créer des problèmes de santé physique

Il existe pourtant un autre moyen…

Et beaucoup de personnes vous les conseilleront ! Pourtant, il existe un autre chemin qui, même s’il est moins emprunté, existe et peut vous aider. Ce sont les traitements naturels. Il existe des traitements naturels efficaces qui aident à réduire les crises d’angoisse et à les stopper, comme les fleurs de Bach par exemple. Pourtant, on parle souvent peu de ces traitements, donnant ainsi l’impression qu’ils n’existent pas. Ils sont pourtant bien réels, et vous pouvez en prendre avantage. Lorsque votre angoisse augmente, prenez une pastille de fleurs de Bach rescue pour prévenir votre crise : cela vous évitera des déconvenues ! Prévoyez donc un traitement naturel en tant de crise.


Comment gérer une crise d’anxiété ? Les crises d’anxiété (ou crises d’angoisses) sont des moments difficiles à passer, néanmoins il y a aura toujours quelque chose que vous pourrez faire pour les dépasser. Même quand l’amélioration semble impossible et la souffrance trop grande, seule l’inaction vous condamnera à une anxiété qui persiste. Prenez avantages des cinq clés présentées pour faire de votre prochaine difficulté un moment moins compliqué.

Dirigez-vous vers un endroit calme pour vous défaire d’un environnement anxiogène. Prenez le temps de respirer et portez votre attention là-dessus. Détournez votre attention grâce à un exercice de comptage. Trouvez de petits mantras apaisants à vous répéter lors d’une crise. Si une prochaine crise survient, prévoyez à l’avance un traitement naturel pour réduire vos angoisses. Ces clés vont vous aider à vous apaiser, et réduire votre anxiété en tant de crise. Bien à vous, Ambre.

Voici un guide offert qui vous aidera à diviser votre anxiété par 2 dès aujourd’hui, juste ici.