Sentiment de panique comment se calmer ? Un vent de panique souffle parfois dans notre vie, tant il y a de choses que nous ne pouvons parfois pas maîtriser ou qui échappent à notre contrôle… Mais il y a aussi tant de choses que vous pouvez maîtriser et qui sont sous votre contrôle : que ce soit vos pensées, vos actions, vos comportements… Ainsi que vos réactions, vos émotions : vous pouvez les modifier et reprendre le contrôle, cela inclue évidemment le sentiment de panique que l’on peut aussi parfois ressentir. Si vous avez tendance à paniquer, vous êtes bien tombée, ne vous inquiétez pas ! Nous allons voir dans cet article toutes les clés pour vous aider.

Panique comment se calmer ?

Le sentiment de panique, de détresse, ou encore d’angoisse, est par essence un sentiment difficilement contrôlable. En effet, ressentir un sentiment de panique, c’est ressentir une peur si élevée, qu’elle nous fait que nous ne savons plus comment réagir, ni comment sortir de cet état. Pour en sortir, il faut un plan défini, une stratégie décidée à l’avance qu’il vous faudra automatiquement appliquer, lorsque vous rencontrerez les premiers signes d’un état de panique. Car les sources de notre panique peuvent être diverses et variées :

  • Situation que vous avez du mal à gérer et qui dure dans le temps
  • Drame soudain que vous ne pouviez ni anticiper ni prévoir
  • Problème qui vous tombe dessus et vous met en difficulté
  • Maladie à évolution rapide qui vous touche ou l’un de nos proches
  • Difficulté à faire face à une situation nouvelle jamais rencontrée
panique-comment-se-calmer

Beaucoup de situations peuvent conduire à perdre nos moyens et ne plus savoir comment réagir. Les crises d’angoisse ou crise de panique, sont ces états qui résultent d’un sentiment de panique élevé chez les personnes : nous avons alors de nombreux symptômes physiques comme un rythme cardiaque plus rapide, une respiration plus entrecoupée, une transpiration soudainement excessive… Que faire alors dans un moment de panique total ? Et bien… L’objectif évidemment sera de trouver le moyen de vous apaiser, et pour cela, les moyens à votre disposition seront les suivants : 6 clés vont vous aider à diminuer cette sensation de panique rapidement.

1 – Respirer un bon coup

La première clé pour moins paniquer, est de respirer. Non pas respirer de façon hachurée et entrecoupée comme on a tendance à le faire lorsque l’on panique, mais de façon plus calme et plus longue, pour vous apaiser plus durablement. Mais vous direz : comment peut-on passer d’une respiration paniquée à une respiration apaisée ? Le changement est en effet progressif ! Mais il faut commencer à y travailler pour que cela devienne un réflexe automatique. La respiration est un allié, car elle aide à :

  • Ré-oxygéner le cerveau pour envoyer des messages plus efficacement
  • Réduire le rythme cardiaque pour créer une sensation d’apaisement
  • Diminuer l’anxiété et le stress ressenti naturellement et sans danger
  • Concentrer son attention sur autre chose que l’objet de notre panique
  • Améliorer votre santé grâce à une meilleure fréquence respiratoire
  • Apaiser le mental par des exercices simples et créant une état stable
  • Stopper la montée d’une angoisse ou d’une crise de panique aisément

Respirer un bon coup ne coûte rien ! D’autant plus que cela peut vous aider à réduire cet état de panique qui tend à augmenter très rapidement, sans que l’on sache comment le stopper. Apprenez à respirer, plus lentement, plus posément et en prenant votre temps, pour oxygéner votre cerveau d’une façon qui réduire le sentiment de panique que vous ressentez. Tout en stoppant sa montée si votre angoisse commence à se manifester ! Alors si votre question est : si je panique comment se calmer ? Et bien, en respirant déjà pour commencer et maintenant, vous vous apaiserez tout en envoyant un message qui contribuera grandement à apaiser votre cerveau.

2 – Faire un vrai break

La deuxième clé pour moins paniquer, est de faire un réel break. Et oui, pas une petite pause de quinze minutes, qui certes vous aidera à reprendre le contrôle, mais ne vous rechargera pas assez, non ! Faire un vrai break. Déconnecter temporairement de ce mode qui va parfois trop vite, et vraiment prendre le temps de se retrouver avec soi et prendre soin de soi simplement. Cela n’a pas à être beaucoup ! Cela peut être une pause très simple lors de votre journée ou à la fin de celle-ci comme :

  • Prendre un bain avec des huiles essentielles parfumées
  • Regarder une émission que vous aimez pour vous apaiser
  • Ecouter une musique relaxante pour ne pas céder à l’anxiété
  • Faire des exercices de respiration pour se recentrer
  • Essayer la méditation quelques minutes pour revenir au présent
  • Passer un peu de temps à l’extérieur pour se ressourcer
  • Passer du temps avec des personnes que l’on aime pour se rassurer
  • Faire une pause salutaire accompagnée d’un livre, d’un magazine…

Peu importe l’option que vous choisirez ! Tant qu’elle vous correspond et qu’elle vous aide à diminuer les angoisses que vous ressentez, ce sont les bonnes options. Si vous avez un sentiment de panique, c’est que la situation que vous vivez va trop vite, et que dû à cela vous avez l’impression de ne pas réussir à gérer. Pour solutionner cela, il est dont important de ralentir, de prendre le temps de se poser pour reprendre vos esprits et ainsi réduire votre panique. Alors si votre question est : si je panique comment se calmer ? Et bien, en prenant un réel break salutaire, vous parviendrez à recharger vos batteries et prendre du recul sur ce que vous ressentez. Pour ensuite repartir de plus belle !

3 – Parler à quelqu’un

La troisième clé pour moins paniquer, est de parler à quelqu’un de confiance de ce que vous traversez en ce moment. Et oui, parler à un ami ou un membre de votre entourage est parfois plus efficace que de parler à une thérapeute ou un psychologue qui vous est inconnu. La confiance que vous avez en eux pourra vous aider à vous exprimer et partager les angoisses et que le sentiment de panique que vous ressentez. Ils pourront vous apporter le soutien nécessaire ! Essayez de ne pas vous laisser aller à :

  • Penser que vous pouvez vous en sortir seul sans personne
  • Croire que vous êtes mieux sans les autres et avancerez plus vite
  • Regarder la vie dans un prisme où les autres sont un obstacle
  • Penser que les personnes ne pourront jamais vous comprendre
  • Ou qu’elles ne pourront pas vous aider comme vous le souhaitez
  • Envisager que le soutien que vous vous donnez est meilleur
  • Penser que vos idées sont mieux que les leçons de leur expérience

Ne laissez pas ces idées vous embuer l’esprit ! S’il y a bien une chose que je sais, c’est que vous aurez besoin des autres si vous souffrez d’un trouble anxieux sévère quel qu’il soit : vous aurez toujours besoin du soutien de quelqu’un pour vous épauler. Parler à quelqu’un de ce qui vous panique ou de l’état que vous vivez vous aidera à le nommer, à le comprendre et à envisager que quelqu’un d’autre puisse aussi vous aider à le surmonter. Nous ne pouvons parfois pas faire face tout seul : l’aide d’une équipe vous sera alors nécessaire ! Alors si votre question est : si je panique comment se calmer ? Et bien, en parlant à une personne de confiance, vous parviendrez à apaiser vos angoisses et vos émotions plus que vous ne le pensez. Un peu de soutien ne fait jamais de mal !

4 – Etudier les faits

La quatrième clé pour moins paniquer, est d’étudier les faits objectifs dans la situation dans laquelle vous vous trouvez. Et oui, quand l’émotion prend le dessus, il est parfois nécessaire de retrouver un ancrage rationnel, une manière de revenir à ce qui est objectif, pour sortir de ce qui est justement subjectif. Et vous concentrer sur les faits chiffrés concernant une situation, c’est l’une des clés qui vous permettra de revenir à une perception plus juste de la réalité. Si vous vous concentrez sur les éléments subjectifs et émotionnels, en fait vous ne ferez que :

  • Déformer la réalité d’une façon qui sera plus négative que souhaité
  • Voir les situations avec un filtre qui conduira à des émotions néfastes
  • Sélectionner les faits qui corroborent votre pensée initiale
  • Penser à ce que la situation aurait pu être dans un futur idéal
  • Interpréter chaque élément comme faisant parti d’une histoire
  • Ressentir de l’anxiété et une peur plus élevée dû à cela
  • Créer un état mental qui vous enfermera dans une perception donnée
  • Accentuer l’impact émotionnel qu’a l’événement sur vous
  • Trouver des éléments qui nourriront cette perception-là à l’infini
  • Bloquer vos pensées dans un cycle infernal d’anxiété et angoisse

Et ce n’est pas bénéfique pour vous ! Surtout si vous ressentez déjà un sentiment de panique ou de détresse face à un événement difficile. Ce qu’il faut c’est renverser cela, grâce à la recherche de faits objectifs : des faits observables, réels, sans aucun lien avec l’émotionnel. Pourquoi ? Parce que cela vous recentrera sur ce qui est réellement important : les faits. Tout en vous sortant de l’engluement dans l’émotionnel oulala ! Alors si votre question est : si je panique comment se calmer ? Et bien, en vous concentrant sur le faits, vous parviendrez à détourner votre attention de ce qui crée la panique, ce qui contribuera à activer votre raison au lieu de vos émotions : ce qui est très [très] important !

5 – Agir rapidement

La cinquième clé pour moins paniquer, est d’apprendre à agir intelligemment et efficacement afin de gérer le sentiment de panique rapidement. En effet, on n’a parfois tendance à se sentir impuissant(e) face au sentiment de panique que l’on ressent parfois : on peut avoir l’impression de ne rien pouvoir faire contre ce sentiment, et pourtant ! Il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire, seulement, c’est votre perception qui est limitée dû à ce sentiment. D’où le besoin d’agir ! Quelques clés :

  • Agissez rapidement pour produire un effet maintenant
  • Organisez-vous pour faire les bonnes actions pour le bon résultat
  • Concentrez-vous sur les options et alternatives possibles
  • Prêtez attention aux solutions et actions qui vous seraient bénéfiques
  • Jetez un œil sur les résultats de votre action pour ajuster le tir
  • Trouvez la bonne méthode pour apaiser vos angoisses avec le temps
  • Persévérez et apprenez de vos essais pour améliorer vos stratégies
  • Adoptez rapidement des méthodes de relaxation pour vous en sortir

Si vous restez dans l’inaction, vous aurez l’impression de subir la situation et d’en être la victime… Alors que si au contraire, vous décidez d’agir et de devenir proactif, vous deviendrez acteur ou actrice de la situation et pourrait réussir à la maîtriser. Vous parviendrez alors à créer le résultat que vous souhaitez : réduire cet état de panique. Alors si votre question est : si je panique comment se calmer ? Et bien, en agissant de façon intelligente c’est-à-dire grâce aux faits que vous avez récolté, vous réussirez à mettre en place les stratégies adaptées pour réduire l’angoisse que vous ressentez.

6 – Garder un mode de vie sain

La sixième clé pour moins paniquer, est de conserver un mode de vie sain et une bonne hygiène de vie au quotidien et peu importe les situations. En effet, pour tous types de troubles anxieux que ce soit, l’hygiène de vie sera toujours la pierre angulaire de toute votre amélioration, car vous ne pourrez pas vous défaire de votre anxiété sans elle. Et oui : sans une amélioration de votre santé et de votre état global, vous ne pourrez pas vous défaire de vos crises d’angoisses peut-être, crises de panique… Si vous avez une :

  • Mauvaise alimentation faite de junk food, de sucre, de glucides
  • Mauvais sommeil en quantité insuffisante et sans aucune qualité
  • Insuffisance d’activité physique et que vous santé en pâtit
  • Environnement malsain, désorganisé et sans aucune propreté
  • Consommation trop importante d’alcool, de café, de boissons sucrées
  • Consommation importante de drogues, de cigarettes, et autres…
  • Insuffisance d’aliments sains pour votre santé (légumes, fruits, fibres)
  • Consommation trop importante de protéines souvent animales

Beaucoup d’habitudes que l’on a tendance à prendre, sont en fait extrêmement néfaste pour notre santé, et cela sans que nous nous en rendions compte. Tous ces aliments encrassent notre système, et font que notre corps se met progressivement à totalement dysfonctionner ! Si bien que notre tête aussi, suit le même chemin : anxiété, angoisse, et sentiment de détresse à la clé… Alors si votre question est : si je panique comment se calmer ? Et bien, en gardant un mode de vie sain au quotidien, vous parviendrez à déloger tout dysfonctionnement émotionnel, car une bonne santé physique vous donnera une bonne santé mentale ! Et oui.


Si l’on ressent un sentiment de panique comment se calmer finalement ? D’abord, il est nécessaire de comprendre les causes de cette panique, pour en saisir plus précisément le fonctionnement et les déclencheurs. Ensuite, il est nécessaire d’appliquer quelques clés qui vous aideront à calmer le sentiment de panique que vous ressentez rapidement et efficacement.

Respirer pendant de longues minutes et de plus en plus calmement. Faire un vrai break pour se ressourcer vous aidera à retrouver votre énergie. Parler à quelqu’un, que ce soit quelqu’un de votre entourage ou un ou une ami(e). Etudier les faits pour rester centré sur ce qui est objectif et non subjectif. Agir intelligemment basé sur les faits objectifs observés. Conserver un mode de vie sain. Des astuces qui vous aideront à vous apaiser.

Bien à vous,

Ambre.

Voici un guide gratuit qui va vous aider à diviser votre anxiété par deux dès aujourd’hui, juste ici.