Qu’est-ce que l’anxiété généralisée ? Ce trouble parfois méconnu affecte pourtant de nombreuses personnes, souvent laissées face à leurs difficultés avec trop de peu de solutions pour s’en débarrasser.

Le trouble anxieux généralisé affecte la totalité de votre vie, or les traitements conseillés sont souvent faits de médicaments divers et variés, chimiques et addictifs, avec encore peu de solutions naturelles efficaces mises sur le devant de la scène.

Mais qu’est-ce que ce trouble ? Et comment savoir si vous en souffrez ? Voici des éléments pour aider à comprendre ce trouble si mystérieux, et parvenir à le solutionner.

Qu’est-ce que l’anxiété généralisée ?

Le trouble anxieux généralisé, est caractérisé par des inquiétudes persistantes et excessives presque quotidiennes à propos d’une variété de sujets divers et variés. Elle est souvent vécue comme une anticipation excessive de possibles dangers ou menaces, l’inquiétude constante qu’un malheur se produise, et des peurs qui portent sur des sujets divers comme l’ :

  • Argent : problèmes financiers, inquiétudes sur l’état de son compte…
  • Travail : problèmes avec des collègues, avec son employeur…
  • Famille : relations familiales conflictuelles, problèmes divers…
  • Relations : problèmes relationnels, inquiétudes à propos de ses relations amicales et amoureuses…
  • Santé : problèmes de santé, pour soi ou pour ses proches…
  • Problèmes divers : recherche du but de sa vie, du bonheur…

Et puis, il est difficile de contrôler ces inquiétudes, qui conduisent d’ailleurs à un niveau extrêmement élevé d’anxiété, et cela chaque jour, ce qui en devient réellement handicapant pour la vie de tous les jours. D’autant plus que cela impact la qualité de notre vie, les liens sociaux que nous aurons, et les émotions que nous ressentirons, car ce trouble est très difficile à vivre, comme l’est l’anxiété sociale. Découvrez donc les 5 signes à repérer pour savoir si vous souffrez (ou non) d’anxiété généralisée.

1 – Vous avez des inquiétudes excessives

Le premier signe que vous souffrez peut-être d’anxiété généralisée, est la présence d’inquiétudes excessives et constantes, que vous avez du mal à contrôler. Toute personne normale a des inquiétudes, des peurs qu’il lui faut surmonter, cela n’est pas la caractéristiques seulement des personnes anxieuses, puisque l’on n’a tous peur de :

  • L’avenir : ce que l’on fera, ce qui se passera dans le futur, etc…
  • D’échouer : à quelque chose d’important pour nous, etc…
  • Ce qui est incertain : de l’inconnu, ce qu’on ne connaît pas, etc…

Néanmoins, ces inquiétudes ont évidemment un niveau et une portée différente si vous souffrez d’anxiété généralisée, que si vous êtes juste inquiet de temps en temps lorsque la situation est réellement inquiétante. Certaines personnes n’auront pas peur de ces éléments que je viens de citer, alors que d’autres commenceront déjà à y penser. Les inquiétudes typiques de ce trouble sont persistantes, et il nous faudra apprendre à les maîtriser.

Parfois, juste la pensée d’avoir à traverser une journée de plus comme cela, peut être assez anxiogène pour susciter un sentiment de mal-être. Les inquiétudes sont incessantes, et si vous souffrez d’anxiété généralisée, vous pouvez avoir tendance à ne pas savoir comment les stopper. C’est comme un sorte de cycle qui :

  • Ne s’arrête pas
  • Paraît incontrôlable
  • Demande beaucoup d’énergie
  • Est difficile à combattre

Néanmoins, elles ont tout de même tendance à réaliser que leurs inquiétudes ne reflètent pas la réalité, et qu’elles sont disproportionnées, même si elles ne parviennent pas à les maîtriser au jour le jour. En bref, des inquiétudes incessantes peuvent être le signe d’un trouble anxieux généralisé.

2 – Vos inquiétudes interfèrent avec votre quotidien

Le deuxième signe que vous souffrez peut-être d’anxiété généralisée, est la présence d’inquiétudes qui interfèrent avec votre quotidien et vos activités. Vous pouvez ressentir de l’anxiété à un moment donné ou autre de votre journée, lorsque vous devez vous rendre à un rendez-vous, à un examen, sans que cela interfère avec votre fonctionnement. Néanmoins, quand vos inquiétudes interfèrent avec votre :

  • Vie quotidienne : vous avez du mal à fonctionner, à vous concentrer…
  • Travail : vous avez dû mal à gérer l’évaluation, le travail…
  • Activités : vous sortez de moins en moins…
  • Relations : vous coupez vos relations, vous repliez sur vous-même…
  • Santé : vous avez des problèmes de santé liés à l’anxiété…
  • Émotions : vous ne ressentez que de la tristesse, de la détresse…

Si vos inquiétudes interfèrent avec votre fonctionnement quotidien, alors vous avez là un signe potentiel d’anxiété généralisée. En effet, la plus grande caractéristique de ce trouble, est qu’il impacte la totalité de notre vie, et cela presque au quotidien. L’anxiété qu’il génère nous inhibe et empêche d’avancer, et cela dans tout ce que nous faisons. Essayez un peu d’avancer en ayant un poids constant aux chevilles, en ayant :

  • De l’anxiété toute la journée
  • Des inquiétudes persistantes
  • Peur de tout et de rien
  • Cela constamment

Cela en devient évidemment difficile et générateur de souffrance, et cela influe sur notre fonctionnement qu’il soit cognitif (mémoire, réflexion, concentration) ou réel (au travail, dans nos amitiés, nos activités, etc.). En bref, une anxiété interférant avec la totalité de votre vie peut être un signe d’anxiété généralisée.

3 – Vous avez des symptômes physiques

Le troisième signe que vous souffrez peut-être d’anxiété généralisée, est la présence de symptômes physiques importants dû à votre anxiété. La présence de tensions par exemple est fréquente lors d’une situation angoissante, stressante, néanmoins lorsqu’elle se retrouve au quotidien, cela aura un impact sur votre santé. Ce sont des symptômes comme des :

  • Tensions musculaires (cou, nuque…)
  • Contractures (épaules, douleurs au dos…)
  • Maux de tête (douloureux, constants…)
  • Transpiration (importance, excessive…)
  • Difficultés de réflexion, de concentration
  • Sentiment de fatigue (important, fréquent…)
  • Difficultés à rester endormi (sommeil entrecoupé, peu réparateur…)
  • Troubles du sommeil (insomnies, pensées parasites…)

Ces symptômes physiques sont les effets de vos émotions, ils sont là parce que vous ressentez de l’anxiété. L’anxiété, comme toute émotion a un impact sur votre corps et ses tensions, alors si vous voulez vous débarrasser de ces symptôme, il vous faudra évidement aller directement à la source du problème : la gestion de votre anxiété. Cela prendre du temps, et cela sera difficile si :

  • Votre trouble anxieux se développe depuis longtemps
  • Vous avez des pensées anxieuses ancrées et importantes
  • Les méthodes de relaxation ont été très peu utilisées
  • Vous êtes restez sans agir pendant beaucoup de temps
  • Vous avez peu de connaissance sur les troubles anxieux

Il sera pourtant nécessaire de s’y mettre ! Et je vous y aiderais. Aller à la source de votre trouble, c’est-à-dire trouver les moyens de diminuer l’anxiété que vous ressentez au quotidien, est le seul moyen de vous débarrasser de tous les troubles annexes qui s’y rajouteront. En bref, des symptômes physiques importants liés à l’anxiété peuvent être le signe d’un trouble anxieux bien ancré.

4 – Vous avez d’autres troubles annexes

Le quatrième signe que vous souffrez peut-être d’anxiété généralisée, est la présence d’autres troubles de santé mentale, annexe à celui que vous avez. Comme si cela n’était pas déjà assez (et oui), l’anxiété généralisé peut aussi venir avec d’autres troubles, qui auront une plus grande probabilité d’apparition dû à cette condition. Des troubles comme la :

  • Dépression : vivre autant d’anxiété peut créer un état de détresse
  • Trouble panique : souffrir de crises d’angoisses récurrentes
  • Phobies : notre peur d’un objet ou situation évolue
  • Syndrome obsessionnel compulsif : peut se développer parfois
  • Problèmes autres : alcoolisme, problèmes de drogues, addictions…

Ces troubles peuvent arriver en même temps qu’un trouble anxieux généralisé, cependant ils ne sont évidemment pas automatiques, et peuvent ne pas survenir. Ils sont néanmoins plus fréquents lorsque l’on souffre de cette condition. Pourquoi cela ? Et bien, vivre de l’anxiété constamment, c’est être mis dans un état de fragilité car il y a une répétition de petits traumatismes quotidiens. On se retrouve à la fin avec émotions en vrac et des blessures émotionnelles à guérir ! Vivre de l’anxiété chaque jour, c’est vivre dans un :

  • Etat constant d’alerte et de vigilance
  • Dépense d’énergie psychologique intense
  • Combat entre ses pensées important
  • Difficulté émotionnelle réelle

Et c’est important de mettre ces éléments en avant, puisque reconnaître la difficulté de ce trouble est le premier pas vers sa guérison. On peut ensuite ajuster ses objectifs à ce que l’on souhaite atteindre et les ressources dont nous disposons. Vous ne pouvez pas manquer de ressources avec ce blog en tout cas !;) En bref, la présence d’autres troubles annexes peut indiquer la développement d’un trouble comme celui de l’anxiété généralisée.

5 – Vous souffrez de ces symptômes depuis + de 6 mois

Le cinquième signe que vous souffrez peut-être d’anxiété généralisée, est la présence de la totalité de ces symptômes depuis 6 mois ou plus dans votre vie, et cela au quotidien. Vivre de l’anxiété une fois, ne suffit pas à détecter un trouble anxieux généralisé, alors que vivre de l’anxiété chaque jour, de façon constante, et cela pendant 6 mois ou plus est l’un des critères du diagnostic important de ce trouble. Evidemment référez vous à un :

Ces personnes-là pourront vous apporter des clés, pour savoir de quel trouble vous souffrez. En effet, les troubles anxieux peuvent avoir de nombreuses similarités, bien qu’ils soient toujours différents. Certaines symptômes peuvent se retrouver d’une condition à l’autre (par exemple maux de tête, transpiration excessive…), tandis que d’autres seront plus spécifiques à un trouble (inquiétudes constantes, présence de crises d’angoisse, etc…). Alors si vous :

  1. Avez des inquiétudes constantes et excessives
  2. Que ces inquiétudes interfèrent avec votre quotidien
  3. Avez des symptômes physiques importantes
  4. Des troubles mentaux annexes également
  5. Souffrez de ces symptômes depuis plus de 6 mois

Il serait alors temps d’aller consulter, puisque vous souffrez peut-être d’un trouble anxieux généralisé, et seul un médecin ou professionnel de santé en direct pourra vous le confirmer. Prenez aussi le temps de vous connaître, et de déterminer l’ampleur de votre condition :

  • Arrivez-vous à fonctionner convenablement au quotidien ?
  • Utilisez-vous des méthodes de relaxation pour essayer de diminuer votre anxiété ? Si oui, lesquelles ?
  • Quelles actions avez-vous entreprises et quels effets cela a-t’il eu ?
  • A quel point pensez-vous que votre trouble s’est développé ? Depuis combien de temps ? A-t’il eu le temps de s’ancrer ou est-il récent ?

Les réponses à ces questions pourront vous aider à y voir plus clair, cependant ce sera évidemment le diagnostic d’un professionnel qui vous aider d’autant plus. En bref, la présence de ces troubles depuis 6 mois ou plus peut être un signe de cette pathologie, néanmoins seul un médecin pourra le confirmer.

Comment prévenir l’apparition du trouble

Il est parfois compliqué de prévenir l’apparition de troubles anxieux, puisque l’on se rend souvent compte trop tard qu’on en souffre, et ils sont déjà présents et impactent notre vie actuelle. Il y a cependant des choses que vous pouvez faire pour limiter la portée de votre trouble, et l’empêcher de continuer à évoluer, car il est toujours temps d’agir, peu importe là où vous vous trouvez actuellement. Certains changements vous seront extrêmement bénéfiques, comme le fait de :

  • Faire du sport régulièrement deux fois par semaine
  • Manger sainement en évitant la junk-food et le sucre
  • Dormir assez chaque nuit pour mieux vous ressourcer
  • Pratiquer la méditation, le yoga ou toute autre activité de détente
  • Eviter les stimulations notamment le café, les boissons énergisantes
  • Eviter la consommation d’alcool, de drogues (suivez mon conseil)
  • Parler de votre trouble à des personnes de votre entourage
  • Faire attention à l’environnement dans lequel vous vivez

Vous l’avez compris, il y a beaucoup de choses à changer, et cela aura à voir avec votre mode de vie, et la qualité de la vie que vous menez. C’est tout un système qu’il vous faudra reprogrammer, et cela contribuera aussi à diminuer votre trouble anxieux généralisé si vous en souffrez, et non seulement à le prévenir. Vous pouvez vous en sortir, si vous êtes prêt à changer, et que vous suivez l’aide adéquate pour y parvenir.


Finalement, l’anxiété généralisée est un trouble plus simple que l’on ne le pense, si on en comprend les symptômes et manifestations diverses. Le trouble anxieux généralisée possède des signes qu’il faut repérer.

Inquiétudes excessives. Qui interfèrent avec votre vie et vos activités. Symptômes physiques. Troubles annexes. Tout cela depuis 6 mois ou plus.

Voici des signes que vous pouvez observer, néanmoins le diagnostic d’un professionnel de santé pourra vous donner des éléments plus précis. C’est pour cela que je vous conseille donc d’aller consulter un médecin ou thérapeute spécialisé pour déterminer la nature précise de votre trouble, et ainsi penser aux solutions.

Bien à vous,

Ambre.