Que faire contre l’anxiété généralisée ? Il est fréquent d’être amené à se poser la question, face à un trouble aussi ancré et persistant.

Existe-t’il un moyen d’améliorer sa situation ? Peut-on guérir ? Il vous faudra changer bien plus que vos pensées pour y parvenir. Découvrez :

  • Que faire contre l’anxiété généralisée
  • 6 choses que vous pouvez faire
  • Comment vous sortir de cette anxiété

Que faire contre l’anxiété généralisée

L’anxiété généralisée est un trouble anxieux sévère, caractérisé par des inquiétudes persistantes, constantes et une peur déréglée.

Certains disent qu’elle est causée par l’existence d’une inflammation chronique, d’autres avancent d’autres causent… Peu importe !

Nous sommes face à un trouble qu’il nous faut canaliser, ou du moins dont il nous faut canaliser les inquiétudes, qui impactent notre vie.

Des inquiétudes qui persistent, avec et sans raison, portant progressivement sur tous les domaines de notre vie sans réponse.

Il est donc important de distinguer ce que nous pouvons contrôler, de ce que nous ne pouvons pas contrôler. Nous avons alors d’abord :

Ce qui n’est pas contrôlable

Il y a d’abord ce qui n’est pas contrôlable, c’est-à-dire par exemple nos pensées, les inquiétudes persistantes que nous avons.

On peut parfois essayer de les contrôler, mais sans succès ! Il est impossible de se forcer à ne pas s’inquiéter, il vaut mieux apprendre à accepter.

Reconnaître que l’on ressent de l’anxiété, que l’on a des inquiétudes, et ensuite essayer de rediriger ces pensées vers de meilleures alternatives.

N’essayez pas de lutter contre la tempête, si elle se dirige droit sur vous ! Reconnaissez votre tempête intérieure, et essayer de négocier avec elle…

Et non d’essayer de l’étouffer ! Alors prenez vos émotions à bras le corps et décidez de faire les choses différemment : reconnaître et non étouffer.

Ce qui est contrôlable

Il y a aussi ce qui est contrôlable, comme par exemple les actions que vous mettrez en place, et les routines que vous installerez dans votre vie.

Vous avez le contrôle de ce que vous faites, même si parfois vous n’avez pas le contrôle de ce que vous pensez. Tout peut s’améliorer par des actions.

Du moins par des actions adéquates, et ciblées pour répondre au problème ! Dans le cas de l’anxiété généralisée, il faudra être patient et patiente.

L’anxiété généralisée demandera beaucoup de petites actions ciblées, poursuivies dans le temps, pour fonctionner à un moment.

Pour vous aider à comprendre que faire contre l’anxiété généralisée, voici 6 actions que vous pourrez mettre en place pour vous en sortir.

1 – Faire preuve d’indulgence

La première chose que vous pourrez toujours faire pour lutter contre l’anxiété généralisée, c’est faire preuve d’indulgence. Et oui, d’indulgence.

On peut avoir tendance à se taper sur les doigts, à se dire que l’on ne « fait pas assez » ou « qu’on n’y arrivera jamais » mais c’est faux !

Chaque pas que vous faites compte et vous aide à vous améliorer, et c’est par le principe de l’effet cumulé que tout va avoir un sens.

Sauf qu’il vous faudra évidemment persévérer pour le voir se réaliser ! Il faut toujours faire de son mieux, avec ce que l’on a.

Si vous n’y arrivez pas pour le moment ce n’est pas grave. Les choses vont changer. Il y a des conséquences au fait de ne pas avoir assez d’indulgence :

Effets du manque d’indulgence

Si vous ne faites pas preuve d’indulgence envers vous-même, vous vous taperez sur les doigts constamment, au lieu de vous encourager.

Imaginez un peu… A chaque effort que vous faites, imaginez un poids vous tirer constamment en arrière, sans aucun répit.

C’est ce que vous faites en ne reconnaissant pas vos efforts ! Le manque d’indulgence empêche d’avancer. Alors que ce que vous voulez…

C’est sortir de votre trouble anxieux généralisé ! Il faut donc changer de stratégie et adopter un point de vue différent. Les efforts comptent.

Chaque action que vous faites compte car vous avancez, même si ces actions sont imparfaites. Et il faut le reconnaître.

Effets de faire preuve d’indulgence

Si vous faites preuve de plus d’indulgence envers vous-même, tout sera plus simple. Vous aurez moins d’obstacles à surmonter.

Car vous ne vous dresserez pas entre vous et votre objectif : vous vous encouragerez sans cesse à avancer, ce qui est le but !

Plus vous ferez preuve d’indulgence envers vous-même, et… Plus vous serez capable de persévérer sur la durée. Les petites erreurs ne sont rien.

Vous ne vous arrêterez pas aux petits obstacles sur votre chemin. Vous continuerez d’avancer, parce que vous faites de votre mieux.

Alors s’il y a bien un conseil que je pourrais vous donner, c’est de faire preuve d’indulgence ! Le seul échec est de ne pas essayer.

2 – Jeter un œil sur son alimentation

La deuxième chose que vous pourrez toujours faire pour lutter contre l’anxiété généralisée, c’est de jeter un œil sur votre alimentation.

Et oui, ce que l’on a dans notre assiette, détermine aussi nos émotions. Je vous avais déjà parlé de l’inflammation chronique d’ailleurs !

Et bien l’inflammation chronique est majoritairement causée par l’alimentation. Du moins une mauvaise alimentation, inflammatoire.

Cela contribue justement au maintien de votre anxiété généralisée, et à son installation. Il faudra donc apprendre à mieux gérer tout ça.

Faisons déjà la différence entre une mauvaise alimentation, et une bonne. Car cela nous aidera pour la suite, pour soigner l’anxiété généralisée.

Mauvaise alimentation

En quoi consiste une mauvaise alimentation ? C’est simple. Déjà, consommer beaucoup trop d’aliments transformés.

C’est-à-dire aller au restaurant, acheter de la nourriture dehors, des aliments tout fait… Et industriels. Mauvais choix attention !

C’est aussi consommer beaucoup trop de glucides ! Pâtes, pains, céréales blanches… Tout pour créer une inflammation dans votre corps…

Ne parlons alors pas du sucre, argh le sucre… L’aliment ennemi par excellence, mais pourtant le plus consommé de tous !

Si vous souhaitez sortir de votre anxiété généralisée, il faudra faire le ménage dans vos habitudes alimentaires, et sans aucun détour.

Bonne alimentation

En quoi consiste une bonne alimentation ? Une bonne alimentation, c’est une alimentation qui est saine, équilibrée et diversifiée.

Il faut donc éviter les boissons comme l’alcool, les sodas, les jus de fruits sucrés, mais aussi toutes les boissons énergisantes ultra sucrées.

que-faire-contre-anxiete-generalisee

Ce qui est recommandé, c’est de consommer une quantité élevée de légumes, de poissons, et réduire la quantité de glucides.

Diminuez donc progressivement le pain, les pâtes, les viennoiseries et tous les aliments de ce type… Ils sont mauvais pour vous !

C’est une alimentation saine qui désinstallera votre inflammation chronique. Et par la même occasion votre anxiété généralisée.

3 – Trouver comment mieux dormir

La troisième chose que vous pourrez toujours faire pour lutter contre l’anxiété généralisée, c’est de trouver des stratégies pour mieux dormir.

Et oui, souffrir d’anxiété généralisée, c’est aussi… Souffrir fréquemment de troubles du sommeil ! Les inquiétudes étant en effet, constantes.

Comment alors recharger ses batteries, si l’on ne parvient pas à s’endormir ? Si nos inquiétudes nous prennent la tête sans aucun répit ?

Il faut donc trouver des stratégies pour parvenir à mieux dormir. A retrouver le sommeil ou calmer ses inquiétudes le soir.

Cela permettra aussi de mieux récupérer de votre journée, malgré l’anxiété quotidienne. Le manque de sommeil a en effet certaines conséquences :

Effets du manque de sommeil

Manquer de sommeil, c’est aussi impacter un élément essentiel à notre fonctionnement : l’énergie. Sans énergie, rien ne se passe !

Si vous souffrez d’anxiété généralisée, vos inquiétudes conduiront sûrement à un état de fatigue. Une fatigue souvent persistante.

Toutes nos pensées tournent en rond, et nos ruminations vont bon train ! L’effet est donc un épuisement psychologique et moral.

Il est donc important de trouver des façons de préserver son sommeil malgré l’anxiété. Et de calmer ses angoisses malgré les difficultés.

Cela vous aidera aussi à récupérer de vos journées empruntes d’anxiété. Et retrouver ainsi les ressources suffisantes pour vous en sortir.

Effets d’un bon sommeil

Avoir un sommeil suffisant à l’inverse, permet de récupérer l’énergie perdue. Le sommeil est un aspect vital de la santé physique.

Et de la santé mentale, cela est clair ! Car sans sommeil, nous ne pouvons qu’être irritables, fatigués, à vif et énervés constamment.

sommeil

Il est donc plus utile de prendre du recul et de faire une sieste. Ou alors installer une routine pour diminuer son anxiété le soir.

De l’écriture, couper les écrans de télé, lire un livre, faire des exercices de respiration… Certaines routines peuvent vous aider à vous apaiser.

Retrouver le sommeil, ou du moins un sommeil de meilleure qualité, vous aidera à vaincre l’anxiété généralisée. Et oui !

4 – Réapprendre à respirer

La quatrième chose que vous pourrez toujours faire pour lutter contre l’anxiété généralisée, c’est réapprendre à respirer. Et oui !

La respiration est bien plus importante que ce que nous pourrions penser ! Il suffit de mal respirer, pour voir son angoisse augmenter…

Quand vous avez beaucoup d’anxiété, quel est l’état de votre respiration ? Souvent, notre respiration change avec nos émotions.

Une angoisse importante résulte souvent en une respiration entrecoupée, courte et hachurée. Deux exercices pourront alors vous aider :

Respiration abdominale

Pratiquer la respiration abdominale peut vous aider à vous apaiser. C’est une méthode connue qui permet de réduire l’anxiété ressentie.

Cela fonctionne aussi pour l’anxiété généralisée ! Il suffit de se mettre dans un coin tranquille et fermer les yeux un instant. Faites le vide.

Concentrez-vous alors sur votre respiration, et n’entendez que son rythme. Placez votre main sur votre ventre au niveau de votre abdomen.

En vous concentrant sur cela, vous arriverez à respirer plus par le ventre… Au lieu de respirer par le thorax. Ce qui aidera à réduire l’anxiété.

Une petite habitude à prendre au quotidien, qui peut pourtant grandement vous aider. Qui a dit qu’il fallait des techniques complexes ?

Respiration en carré

Pratiquer la respiration en carré peut également vous aider à vous apaiser. C’est une technique qui sert aussi pour calmer les crises d’angoisses.

Il suffit de visualiser un carré à quatre côté. Puis d’aligner sa respiration aux quatre côtés : chacun durant en moyenne 4 secondes.

Inspirez pendant 4 secondes. Bloquez l’air pendant 4 secondes. Expirez pendant 4 secondes. Puis restez poumons vide pendant 4 secondes.

Un cycle simple, qui pourtant peut avoir de réels effets. Réduire l’angoisse ou l’anxiété peut être aussi simple que respirer en carré !

Cela vous aidera à réduire les symptômes allant avec l’anxiété généralisée. Et calmer par la même occasion votre anxiété.

5 – Faire du sport assidûment

La cinquième chose que vous pourrez toujours faire pour lutter contre l’anxiété généralisée, c’est de vous remettre au sport immédiatement.

Et oui, le sport est bien plus important que ce que l’on pourrait penser ! Surtout quand on souffre d’anxiété généralisée. Il peut être salvateur.

Faire du sport permet de réguler naturellement les niveaux d’anxiété. Ce qui est important, sachant que notre anxiété est totalement déréglée !

Si vous faites déjà du sport quotidiennement, vous avez déjà le pli ! Si vous en faites hebdomadairement, c’est bien, vous êtes sur la bonne voie.

Par contre, si vous n’en faites pas du tout, rien ne va plus ! L’anxiété risquera de s’installer d’autant plus. L’impact est réel…

Ne pas faire assez de sport

Une quantité insuffisante de sport, peut avoir des conséquences importantes. Sans parler seulement de l’anxiété !

C’est aussi important pour votre santé physique. Cela permet également d’évacuer les mauvaises énergies et émotions.

Faites-vous les 2h30 hebdomadaires de sport recommandées par les organisations de santé ? Gérer le quotidien aussi peut être compliqué.

Il faut parfois changer certaines choses, pour ajouter le sport à sa routine. Se lever plus tôt, sacrifier quelques heures de son weekend…

Mais cela sera salvateur pour votre santé mentale, je vous le garantis ! Votre anxiété sera plus basse après une séance, qu’avant.

Faire une bonne quantité de sport

Par contre, une bonne quantité de sport est très recommandé. Laissons le « netflix & chill » de côté un instant ! Il faut se mettre en route.

Le sport est vital, surtout si vous souffrez d’anxiété généralisée. C’est un moyen naturel de réguler votre anxiété, sans aucun danger.

sport

Et en plus, cela améliore votre état de santé ! Cela va de pair avec une bonne alimentation. Si les deux sont ok, vous ferez des merveilles !

Une bonne quantité de sport et une alimentation saine et équilibrée ? Vous avez alors toutes les clés pour désinstaller votre anxiété.

Essayer dès aujourd’hui d’ajouter le sport à votre routine : inscrivez-vous à une salle de sport, prenez les escaliers au lieu de l’ascenseur, etc…

6 – Trouver un soutien moral

La sixième chose que vous pourrez toujours faire pour lutter contre l’anxiété généralisée, c’est de trouver un soutien moral pour vous aider.

Et oui, souffrir d’anxiété généralisée n’est pas facile du tout ! Il peut donc être vital d’aller chercher une aide extérieure à soi-même pour s’en sortir.

Il faut d’abord reconnaître que l’on souffre, pour ensuite chercher une aide. Même le soutien de vos proches peut être d’une grande importance.

On sous-estime souvent l’important de chercher une aide autre que nous-même… Il est parfois difficile de se soutenir en période difficile. Misez sur :

Soutien de vos proches

Sur quelles personnes pouvez-vous compter ? Vos parents ? Vos amis ? Certaines personnes de votre entourage ? Des connaissances ?

Il y a toujours au moins une personne qui sera prête à vous écouter. Si non, alors il existera toujours d’autres alternatives.

Ecrire par exemple, peut vous aider si vous n’avez personne à qui parler. Il est important de s’exprimer, et de dire ce que vous ressentez.

Cela permet aussi de combler le vide par exemple d’un entourage absent. Ou juste de vous apporter le soutien dont vous avez besoin.

Votre entourage n’est qu’au bout du fil ! Il vous suffit de leur passer un appel. S’ils ne sont pas présents, vous pourrez toujours écrire.

Aide d’un thérapeute

Aller voir un thérapeute n’est pas un abus de faiblesse ! Chercher une aide extérieure, c’est aussi faire preuve de courage et de maturité.

Reconnaître que l’on ne peut pas s’en sortir seul est un constat difficile. Mais c’est à partir de ce constat qu’une amélioration est possible.

Parler à quelqu’un est important, et vous avez en face de vous quelqu’un prêt à écouter. Et ce n’est pas toujours le cas !

Parfois, les personnes ne notre entourage peuvent ne pas être disponibles. Ou ne pas être motivés pour nous écouter. Ce n’est pas grave !

Un ou une thérapeute peut aussi vous aider à avancer. Après tout, votre objectif reste le même : sortir de l’anxiété généralisée.


Que faire contre l’anxiété généralisée ? Il est important de distinguer ce que vous pouvez contrôler, de ce que vous ne pouvez pas contrôler.

Si vous voulez aller plus loin, voici 1h de formation offerte pour vous aider à amorcer la conquête de votre trouble anxieux généralisée, juste ici.