Comment soigner l’anxiété sociale ? Quels traitements fonctionnent pour guérir ce trouble et s’en débarrasser une bonne fois pour toute ? La question devient souvent pressante lorsque nous souffrons d’une peur assez intense pour entraver votre vie et nos émotions et créer en nous une souffrance quotidienne.

L’anxiété sociale est un trouble qui touche plus de personnes que l’on ne le pense, et il est important de trouver des solutions pour s’en défaire, car la difficulté est telle que l’on ne peut communiquer avec les autres ni se sentir bien en leur présence : la peur d’être jugé, évalué nous freine et nous fait souffrir. Voici comment soigner ce trouble si complexe qui pourtant gagnerait à être étudié.

Comment soigner l’anxiété sociale

L’anxiété sociale est un trouble anxieux prégnant, qui entrave nos relations, nos émotions et la façon de nous sentir avec les autres d’une façon réellement handicapante. Elle est la peur intense et irrationnelle d’être jugé ou évalué négativement par les autres, et cela en toute circonstance, ce qui est handicapant et très difficile à vivre : je peux vous le dire ! Je l’ai vécue durant toute mon adolescence et ce n’était pas facile !

soigner-anxiete-sociale

Aujourd’hui, je sais comment mieux gérer mon mental et mes émotions, alors quand une pensée anxieuse revient, je navigue non à contre-courant, mais dans sa direction pour ensuite en emprunter une meilleure… J’ai appris à modifier mes pensées avec le temps et à réduire son trouble qui m’a pourtant tant pris ! Et je peux vous aider aussi à y parvenir. Découvrez justement 6 clés qui pour avancer car soigner l’anxiété sociale est un long périple, mais qui sait, chaque long voyage commence pas un seul pas, le simple fait de commencer…

1 – En apprendre plus sur les compétences sociales

La première chose que l’on peut faire pour soigner l’anxiété sociale, c’est d’en apprendre plus sur les compétences sociales ainsi que sur le développement personnel. En effet, lire des livres ou vous documenter sur les sujets qui sont difficiles pour vous a parfois plus de vertus et de bénéfices que ce que l’on pense au départ : transformer ces faiblesses en forces peut vous aider à vous en sortir ! Essayez un peu de :

  • Lire des livres sur l’acquisition de compétences sociales
  • Chercher des articles sur la guérison de l’anxiété sociale
  • Trouver des livres de développement personnel
  • Chercher des clés sur la gestion de vos émotions
  • Essayer des formations pour vous aider à y parvenir
  • Regarder des vidéos de relaxation et méditation

Il y a énormément de canaux par lesquels vous pouvez passer pour acquérir les informations dont vous avez besoin pour vous ne sortir, et ainsi mieux vous documenter. En apprenant plus sur le sujet de vos difficultés, qui sont les interactions sociales, vous comprendrez mieux le monde qui vous fait peur et saurez mieux essayer de vous y acclimater : cela vous aidera aussi à voir quelles petites choses vous pouvez faire pour :

  • Réduire votre anxiété lors des interactions sociales
  • Améliorer vos compétences sociales progressivement
  • Apprendre la maîtrise de vous-même et de vos émotions
  • Vaincre votre trouble anxieux de la meilleure manière
  • Appliquer de la bonne façon des techniques de relaxation

Entre autres choses, car si vous optez pour des livres de développement personnel, vous en apprendrez aussi beaucoup plus sur vous, et sur la gestion de votre propre mental et de vos émotions, ce qui est très important pour vaincre votre trouble anxieux ! Je vous conseille donc d’emprunter ce chemin, comme vous le faites déjà à travers la lecture de cet article ! A vous maintenant de continuer…;) Cherchez à en apprendre plus sur les compétences sociales vous aidera aussi à trouver les moyens de les développer.

2 – Entamer une thérapie cognitivo-comportementale

La deuxième chose que l’on peut faire pour soigner l’anxiété sociale, c’est d’entamer une thérapie cognitivo-comportementale pour être accompagnée dans la conquête de votre anxiété. En effet, les TCC sont des thérapies très en vogue ces temps-ci, souvent conseillés pour les troubles anxieux divers et variés : TOCs, phobies, anxiété sociale, anxiété généralisée, dépression, et beaucoup d’autres troubles encore… Et pour cause ! Car en théorie, elles sont censées vous aider à :

  • Reprogrammer vos pensées et votre tête
  • Désinstaller les pensées anxieuses souvent ancrées
  • Vous exposer graduellement aux situations qui vous font peur
  • Avancer vers la guérison de votre trouble anxieux
  • Changer votre façon de voir les situations

Entre autres choses encore, car elles sont censées reprogrammer les pensées (cognitions) et les réactions (comportement), d’où le nom de thérapies cognitives et comportementales. Cependant, il reste important de préciser que ces thérapies sont parfois hermétiques au traitement des troubles anxieux sévères, et qu’ils bénéficient souvent plus aux troubles anxieux légers ou moyens. Une chose que l’on oublie souvent de dire, laissant ainsi les personnes :

  • Douter de leur propre capacité à guérir
  • Faire face à des difficultés qu’elles ne peuvent pas surmonter
  • Penser que le problème vient d’elles alors que ce n’est pas le cas
  • Ne pas savoir les limites de ces thérapies et perdre espoir
  • Face face à des professionnels qui ne savent pas comment les traiter
  • Perdre le moral et l’espoir en leur amélioration

De lourdes conséquences donc, d’autant plus qu’il reste toujours nécessaire de trouver les bons thérapeutes pour nous aider, chaque personne ayant une approche différente. Les principes des TCC peuvent cependant vous aider si vous y prêtez attention : la peur est un conditionnement que vous pouvez apprendre à désinstaller, alors… Cela vaut peut-être le coup d’essayer, car cela pourrait aussi fonctionner ! Vous ne pourrez pas vous en sortir seule, vous aurez absolument besoin d’un suivi, je vous le garantis. Essayer d’entamer une thérapie de TCC pourra vous aider à avancer malgré vos difficultés.

3 – Travailler sur ses pensées anxieuses

La troisième chose que l’on peut faire pour soigner l’anxiété sociale, c’est de travailler à désinstaller vos pensées anxieuses progressivement pas à pas. En effet, l’anxiété qu’elle soit sociale ou non vient avec des penses, des croyances que nous tenons pour vraies et qui créent en nous la souffrance, la difficulté ou l’anxiété que vous ressentons. Elles se développent avec le temps sans que nous en soyons conscient, et puis… Hop ! Un trouble anxieux s’est développé. Il y a des pensées à reprogrammer :

  • Avec le temps : des semaines, des mois, des années parfois…
  • A l’aide d’outils : des exercices écrits, la récitation d’affirmations…
  • Sans vous mettre la pression : cela va être long et parfois laborieux…
  • Faites preuve d’indulgence : l’important est l’effort que vous faites !
  • En laissant le temps au temps : pas de précipitation mais patience !

L’important est de commencer, et de continuer à y travailler un petit peu plus chaque jour ! Pas de précipitations, de toute façon cela prend du temps et beaucoup de patience pour fonctionner, mais le premier pas est celui qu’il vous faudra toujours faire : celui de commencer. Vous avez besoin d’outils pour vous y aider, néanmoins les obstacles que vous rencontrerez seront souvent eux, à mieux identifier. Vous aurez peut-être une :

  • Baisse de moral ou de motivation
  • Des jours où vous ferez moins d’exercices
  • Difficulté à persévérer sur la durée
  • Ou à faire preuve d’autodiscipline chaque jour
  • Des pensées anxieuses qui reviendront
  • Ou qui se renforceront mais temporairement

N’oubliez pas que ces obstacles sont temporaires : vous les aurez pas pour toujours ! Une baisse de moral passera, une baisse de motivation est temporaire, une manque d’autodiscipline peut correspondre à une période difficile, des pensées qui se renforcent perdront de leur force si vous y travaillez… Vous faites les choses mieux que ce que vous pensez ! Alors… Ne vous tapez pas sur les doigts !;) Commencer à travailler sur vos pensées anxieuses pour les désinstaller vous permettra de vous défaire à terme de votre anxiété.

4 – Améliorer sa santé et son alimentation

La quatrième chose que l’on peut faire pour soigner l’anxiété sociale, c’est d’améliorer votre santé et votre alimentation de manière importante. En effet, l’impact de l’alimentation est tel qu’il peut augmenter votre anxiété et votre mal-être, comme il peut le réduire et l’apaiser. On sous-estime parfois le lien entre alimentation et émotions, pourtant il est bien réel ! N’avez-vous pas observé par exemple le fait de vous sentir…

  • Fatigué après avoir un mangé un repas lourd et gras ?
  • Déprimée après avoir mangé un gâteau ou un aliment sucré ?
  • Irritable après avoir bu un café ou une boisson énergisante ?
  • Anxieuse après avoir mangé un repas de junk food et glucides ?

Ce sont parmi les effets que vous pouvez observer si vous ne faites pas assez attention à ce que vous mangez, et à la quantité que vous ingérez autant qu’à sa qualité. Nous sommes nombreux à faire face à ce problème, et moi-même, j’ai parfois dû mal à réguler cela ! Mais nous nous efforçons chacun de nous améliorer un petit peu plus chaque jour, et pour cela quelques clés pourront vous y aider… Parmi elles, le fait de :

  • Réduire la consommation de café et de boissons énergisantes
  • Réduire la consommation de sodas et d’aliments sucrés
  • Ajouter plus de légumes et de fibres à votre alimentation
  • Ajouter plus de fruits et d’aliments crus à votre alimentation
  • Limiter vos apports en viande pour ne pas trop ne consommer
  • Boire assez d’eau chaque jour pour être bien hydraté
  • Limiter la consommation de graisses saturées et mauvaises
  • Eviter la consommation d’alcool au maximum
  • Proscrire totalement la consommation de drogues

Tous ces éléments permettront de réduire votre anxiété tout en améliorant votre état de santé général, n’oublions pas que la santé est ce qui vous permettra de bien vire toute votre santé : la santé est la richesse numéro un, car sans elle nous n’aurez rien. Alors… Pourquoi pas essayer d’adopter une alimentation anti-anxiété ? Cela vous bénéficiera bien plus que vous ne le pensez ! Travailler sur votre santé et votre alimentation, vous aidera à réduire votre anxiété dans tous les domaines de votre vie.

5 – Essayer les exercices de respiration

La cinquième chose que l’on peut faire pour soigner l’anxiété sociale, c’est d’installer des exercices de relaxation et de respiration dans votre routine quotidienne. En effet, la respiration permet de réduire l’anxiété, et c’est l’un des outils que vous pourrez utilisez peu importe l’endroit où vous vous trouvez pour diminuer votre anxiété en situation sociale. Vous disposez en effet de plusieurs outils pour le faire, notamment la :

  • Respiration en carré : inspirer, bloquer, expirer, bloquer…
  • Respiration abdominale : apprendre à respirer par le ventre…
  • Cohérence cardiaque : respirer de façon guidée et en rythme…
  • Méditation : apprendre à évacuer vos pensées et en réduire le bruit…
  • Relaxation musculaire : tendre ses muscles, puis les détendre…

Toutes ses méthodes pourront vous être d’une grande aide lors d’une situation sociale difficile, ou tout simplement lors de toutes vos interactions, car l’avantage c’est que vous pouvez respirer peu importe où vous vous trouvez ! Vous le faites d’ailleurs chaque jour, à chaque seconde ! Donc pourquoi pas ne pas apprendre à le faire de la bonne façon ? Vous pouvez commencer par de petits pas, comme :

  • Essayez de faire de la relaxation une fois dans la semaine
  • Passer 5 minutes au départ et non trop longtemps
  • Planifier un petit moment dans votre journée pour ça
  • Commencer petit pour ne pas se décourager en route
  • Essayer des exercices simples au début puis changer
  • Récompenser vos efforts car vous allez dans la bonne direction
  • Faire preuve d’indulgence si vous n’y arrivez pas au départ

Les méthodes de relaxation demandent souvent de la pratique et un peu d’entraînement ! Mais ne vous inquiétez pas : vous pouvez acquérir du kilométrage et continuant à les pratiquer sur la durée, même si ce n’est que cinq minutes par cinq minutes. L’important est de faire, et de continuer. Alors qu’attendez-vous pour vous lancer ?;) Installer plus de routines bien-être et relaxation à votre quotidien vous aidera à réduire votre anxiété lors de difficulté.

6 – Rejoindre un groupe de soutien ou thérapie de groupe

La sixième chose que l’on peut faire pour soigner l’anxiété sociale, c’est de rejoindre un groupe de soutien ou une thérapie de groupe, pour s’en sortir de façon efficace. En effet, même si cela peut sembler assez-contre-intuitif eu départ, les thérapies de groupe sont pourtant très efficaces pour aider à soigner la phobie sociale même si il est difficile d’en trouver, et difficile de se lancer. Les thérapies de groupe permettent de :

  • Trouver le soutien d’un groupe
  • Rencontrer des personnes similaires
  • Parler ouvertement de son trouble
  • Partager son vécu avec d’autres personnes
  • Développer des compétences sociales
  • Travailler ensemble à s’en sortir
  • Faire une expérience différente des thérapies
soigner-anxiete-sociale

Même s’il est difficile, d’autant plus lorsque l’on a peur des autres et de leur jugement d’aller vers de genre de thérapie, il a pourtant été prouvé par de nombreuses études que cela pouvait se révéler plus efficace même que les thérapies classiques. A essayer donc ? Je le pense réellement ! Si cela peut vous aider à vous en sortir et vous faire avancer, peut-être que cela peut être une option. Les méthodes thérapeutiques classiques comme les :

  • Thérapies psychanalytiques
  • Thérapies classiques par la parole
  • Méthode des thérapies cognitives
  • Méthodes alternatives autres

… peuvent parfois ne pas fonctionner, ou du moins pas autant ou si rapidement que l’on aurait espéré. La phobie sociale est un trouble réel qui impacte notre vie et génère de très importantes souffrances, alors parfois il faut peut-être soigner le mal par le mal pour avancer ensemble, même si cela peut être très difficile. Ne laissez pas passer votre chance : imaginez que cela puisse changer votre vie ? Essayez juste une fois, et dites-moi en des nouvelles ! Vous aurez sûrement de belles surprises.


Finalement, soigner l’anxiété sociale est possible, si tenté que l’on utilise les bonnes méthodes et de la bonne façon, tout en persévérant à travers le temps et les nombreux obstacles qui se dresseront sur notre chemin. Quelques étapes peuvent néanmoins vous aider à rendre votre guérison une réalité.

En apprendre plus les compétences sociales pour apprendre à les développer. Entamer une thérapie de TCC. Travailler sur ses pensées anxieuses. Améliorer grandement sa santé et son alimentation. S’entraîner aux exercices de respiration. Rejoindre un groupe de soutien ou une thérapie de groupe.

Soigner son anxiété sociale peut être un long chemin, parfois laborieux qui nous laissera dans l’idée que s’en sortir est peut-être impossible, mais il n’en est rien… Vous pouvez arriver à créer la vie que vous souhaitez.

Bien à vous,

Ambre.

Voici un guide vous aider à réduire votre anxiété dès aujourd’hui, juste ici.